Jean Teulère en tête après le cross
dimanche 25 juin 2006

jardy6-cic-teulere-espoir
Jean Teulère et Espoir de la Mare Ecolit - Ph. Claude Bigeon

La 1A de Jardy qui se court jusqu’à dimanche sert de support à la 4ème étape du championnat de France Pro1, mais aussi à l’entraîneur national, Thierry Touzaint pour jauger de l’état de forme des couples qu’il envisage pour défendre les couleurs tricolores aux Jeux équestres mondiaux

Déjà en tête à l’issue du dressage avec Espoir de la Mare Ecolit, Jean Teulère a conservé son leadership après un cross assez tournant et sélectif concocté par le chef de piste international, Pierre Michelet. « Ce n’est jamais très facile ici. Le sol était très bien, commentera Jean Teulère pendant la conférence de presse publique. Mais, il y a eu quelques changements de direction abrupts. Voilà ce qui explique pourquoi nous ne sommes pas tous aussi vite. Cela reste un bon test pour les bons chevaux. » Et visiblement, Jean Teulère et Espoir de la Mare Ecolit reviennent à la compétition avec des résultats encourageants pour la suite. « Espoir est mieux sur le dressage qu’à Pompadour, commentera le champion du monde qui revient au top après une saison passée amputée à cause d’une fracture. Sur le CSO, il est normalement respectueux, mais on verra demain. Il peut être parfois un peu chaud. »

Le saut d’obstacles qui se court dimanche matin vers les 11 heures laisse encore un podium largement ouvert puisque derrière Jean Teulère/Espoir de la Mare Ecolit, on trouve à 1 point les uns des autres Arnaud Boiteau/Expo du Moulin, Nicolas Touzaint/Tatchou et encore Nicolas Touzaint/Irham de Vaiges. Remonté d’une place après le dressage, on trouve ensuite Cédric Lyard associé à Jolly Hope de Treille. Une nouvelle monture après la mort de celle qui avait été son partenaire à Athènes, Fine Merveille. Annoncés sur sa liste des titulaires pour les Jeux, Didier Dhennin/Ismène du Temple pointent à la sixième place du provisoire. L’obstacle servira comme d’habitude de juge de paix.

Photos de Jean Teulère, Arnaud Boiteau et Nicolas Touzaint par Claude Bigeon