L'heure de la retraite a sonné pour Trompe L'Oeil d'Emery
mardi 28 juin 2022

Alexis Goury et Trompe l'Oeil d'Emery, ici au Grand Complet en 2018
Alexis Goury et Trompe l'Oeil d'Emery, ici au Grand Complet en 2018 © Eric Knoll

Revenu en début d'année à la compétition après à une blessure après le CCI5* de Pau en 2020, la carrière de Trompe L'Oeil d'Emery (Imprévu de la Cour) est terminée suite à une nouvelle blessure, comme l'a annoncé son cavalier de toujours, Alexis Goury, sur les réseaux sociaux. Au travers d'une vidéo et d'un texte émouvants, que L'Eperon a choisi de vous partager ci-dessous, il retrace la carrière de son complice, que rien ne destinait au haut niveau et à qui il « doit tout », selon ses propres mots, et notamment une médaille d'or par équipe et de bronze individuelle lors des championnats d'Europe Jeunes cavaliers. Mais hors de question pour Trompe L'Oeil de quitter les écuries d'Ecorse, comme le souligne Alexis Goury : « Je n’étais pas prêt à ce que cela arrive si tôt mais il est temps pour toi de retrouver les prés qui t’attendent derrière le jardin de la maison. Car oui, rien ne changera et chaque jour je serais là pour toi comme tu l’as été pour moi tant d’années. » Si le cavalier doit désormais compter sur d'autres montures, Trompe L'Oeil pourrait encore avoir une influence sur sa carrière, via son courant de sang. En effet, Alexis possède dans ses écuries le tout jeune Loro Star d'Ella (Contendro), produit de la soeur utérine de Trompe L'Oeil. Histoire de, peut-être, remercier Trompe L'Oeil une nouvelle fois... dans quelques années.