Le point sur la sécurité en concours complet
mardi 08 septembre 2020

Michel Asseray
Michel Asseray © Béatrice Fletcher

Le lundi 7 septembre, une cinquantaine de personnes avait répondu à l’appel du CREIF pour assister à une réunion sur la sécurité en concours complet au Haras de Jardy.

La date de ce regroupement n’avait pas été choisie par hasard. Voilà un an, jour pour jour, la jeune Thaïs Meheust était victime d’une chute fatale au concours complet du Haras du Pin. En hommage à la jeune fille, une minute de silence était respectée par les participants. Emmanuel Feltesse, directeur du Haras de Jardy et responsable du concours complet auprès de la FFE, rappelait en introduction que cette discipline a connu récemment un développement exponentiel en France et en Europe, et mettait en lumière la responsabilité qui incombe à tous les acteurs de la filière de mettre en place des conditions de sécurité optimales, notamment grâce aux actions de formation engagées par le CREIF.  

Alain Bohan, président de la commission de CCE du CREIF, rendait ensuite hommage aux 21 organisateurs d’événements franciliens, qui ont permis à 57 000 engagés de participer aux épreuves en 2019, ainsi qu’au soutien qui leur est apporté par le Comité Régional sous forme d’obstacles de cross.

Suite à la présentation de Michel Asseray, dont vous retrouvez la vidéo ci-dessus (ou via ce lien), le chef de piste Alain Ponsot présentait une étude particulièrement intéressante sur la vision du cheval, concrétisée grâce à l’applicationChromatic Vision Simulator, qui permet de visualiser côte à côte sur un obstacle la vision du cavalier et celle de sa monture.

Pour en savoir plus sur les actions fédérales engagées sur les aspects sécuritaires dans la discipline du concours complet, consulter l’onglet dédié sur le site https://www.ffe.com