Maine et Loire : compétions et nouveautés cet automne
mercredi 23 octobre 2019

Illustration Spring Garder Saumurois
Le Spring Garden Saumurois à Vernantes accueilles son premier concours international de complet du 24 au 28 octobre © Coll.

Le département du Maine-et-Loire, comme la majorité de ceux qui constituent la région Pays-de-la-Loire, est très dynamique en matière d'équitation et de nouveautés. En cet automne 2019, deux "première fois" marquent le calendrier local : l'organisation d'un tout nouveau CCI à Vernantes et du saut d'obstacles inodore à Cantenay Epinard.

Premier C.C.I. à Vernantes (49)

Le Spring Garden du Saumurois à Vernantes (49) organise du 31 octobre au 3 novembre son premier concours complet international sur le site de la Barbinière.  Soucieux d’améliorer la qualité de ses installations, Philippe Constantin a répandu sur ses terrains de compétition et, en particulier sur le cross, des tonnes de sable. Passionné par cette discipline, il a également construit de nombreux obstacles dont celle représentant sa propre maison. 

Pour la première édition de cette compétition internationale, trois épreuves sont au programme : un CCI*, un CCI**L et un CCI**S.  Parmi les 41 concurrents, des stars de la discipline seront en piste, à l’image de Thomas Carlile (Cadet de Béliard et Spring Thyme de la Rose) , Maxime Livio avec quatre chevaux, Nicolas Touzaint (Diabolo Menthe) et Arnaud Boiteau. De plus sur ce même week-end, 80 couples sont engagés dans les épreuves Amateur et Pro

Premier Indoor de CSO à Cantenay Epinard (49)

Eric Bellet s’est installé aux Ecuries de Bellevue en 2002. De nombreux travaux ont été réalisés. En effet, à l’origine, la structure de 15 hectares comprenait un bâtiment destiné à l’élevage de canards.  Depuis le début de l’année 2019, Eric Bellet et son épouse Cécile Galas ont organisé deux concours de dressage et six concours hippique. Mais, la fin de l’année va être marquée par la construction de deux espaces couverts de qui vont permettre d’organiser une compétition indoor dès la fin novembre. Deux manèges sont en construction : un manège 66x28m en sable Lastik fibré avec un manège de détente accolé 24x36m. Les travaux d’aménagement de cette structure équestres ne vont pas s’arrêter là,  un rond de longe et l’aménagement d’une salle de soin avec douche eau chaude, solarium et tapis roulant inclinable sont déjà à l’étude. En 2 020, ce couple d’enseignant très dynamique a déjà prévu d’organiser cinq concours de dressage et onze concours hippique.