Master Pro : Donatien Schauly prend la main
dimanche 20 avril 2014

pompadour 2014 Donatien Schauly et Séculaire
Donatien Schauly et Séculaire © Anny's Photographies

Déjà triple champion de France, Donatien Schauly est en passe de décrocher un quatrième titre à Pompadour , pointant après cross aux deux premières places de l'édition 2014 du Master Pro.

Le cross n'a finalement causé que très peu d'incidents hormis la chute sans conséquence de Maxime Livio avec Qalao des Mers et trois couples avec des refus: "Les combinaisons étaient claires et s'il y a peu de partants cette année, ils étaient de qualité", analyse l'entraîneur national Thierry Touzaint ravi du comportement des chevaux. Comme souvent sur ce terrain vallonné et exigeant c'est le temps qui a fait la différence et comme toujours c'est Donatien Schauly qui a été le plus rapide : une seconde seulement de temps dépassé avec Séculaire et seul maxi avec Cadiz, il pointe aux deux premières places du provisoire. Il est cependant talonné à moins d'une barre par Cédric Lyard auteur également d'un très beau tour avec son pur sang Cadeau du Roi. Mathieu Lemoine, 4ème avec Quickness et Luc Chateau qui a perdu le pole position acquise au dressage avec Propriano de l'Ebat pour 6,4 pts de temps, ne sont pas loin non plus. Satisfaction pour Gwendolen Fer et son jeune Romantic Love (L'Arc de Triomphe) qui bouclent un excellent parcours et remontent à la 6ème place. Belle bagarre en perspective donc demain sur la carrière désormais en sable du Haras National de Pompadour.

Critérium : Mathieu Vanlandeghem en tête
Couru le matin le cross de la pro élite a occasionné plus de fautes notamment sur le dernier gué et des bouleversements dans le classement même si Mathieu Lemoine et Bart L gardent la tête de l'épreuve mais le cavalier, comme l'actuel second Arnaud Boiteau avec Sultan de la Motte, courent le championnat et ne comptent donc pas pour le classement du Critérium. Grosse déception pour Thomas Carlile avec son champion du monde Sirocco du Gers (2ème du dressage) qui chute, sans gravité heureusement, sur le dernier obstacle. En dehors de la quinzaine d'incidents situés essentiellement en fin de tour, c'est surtout le chrono qui a été déterminant avec un seul maxi à mettre au crédit de l'écuyer du Cadre Noir Mathieu Vanlandeghem avec Safran du Chanois ENE HN (propre frère d'Ocarina du Chanois avec lequel Donatien Schauly a décroché ses trois titres). 17ème du dressage, Mathieu remonte ainsi à la 3ème place de l'épreuve et à la 1ère du Critérium. On trouve ensuite à la 4ème place de l'épreuve le jeune cavalier Stéphane Landois avec Klan de Cheyliac* puis Jérémy Beatrix / Misleading de Gontery (2ème du  Critérium) et Alix de Herce / Minx du Mane Roz (3ème du Critérium.)
C'était décidément une bonne journée pour Mathieu Vanlandeghem  qui signe un sans faute au cso dans la pro 1 avec Saga du Manou en tête de l'épreuve devant son collègue du Cadre, Thomas Bouquet avec Spartacus de l'Herbage, 1er de la Coupe de France devant Bertrand Vuatoux / Quirikou Bougaux (2 fautes au CSO) et Olivier Chapuis / Shaloubet d'Eygalières. Alexis Gomez est 3ème de l'épreuve avec Rien Qu'un Crack mais figurant dans les 30 premiers du classement permanent il ne peut figurer dans la Coupe.

Enfin dans le trophée des 7 ans, Thomas Carlile conserve la tête à l'issue d'un cso que Tenareze (Jaguar Mail) a survolé. Maxime Livio est en 2ème position avec Rnh Mc Ustinov (Ustinov) devant Alexis Gomez avec Themis de Preuilly (Corofino)

Tous les résultats ici

*Stéphane Landois figurant dans les 15 meilleurs du classement des cavaliers pros ne pouvait prétendre lui non plus au critérium et seulement au championnat alors qu'il n'a jamais couru de pro élite Grand Prix, c'est l'un des rares effets pervers du règlement