Michael Jung fait son shopping lors de la traditionnelle vente aux enchères du Haras d’Etat de Marbach
jeudi 05 mai 2022

Michael Jung
Michael Jung © Eric Knoll

Chaque année, le Haras d’Etat de Marbach, en Allemagne, organise fin avril une vente aux enchères de jeunes chevaux de sport, dont la plupart descend des étalons de Marbach. Les jeunes chevaux ont grandi dans des vastes pâturages du plus ancien Haras d’Etat d’Allemagne. Cette année, quatorze chevaux ont été proposés à la vente. Les potentiels acheteurs avaient la possibilité de les essayer avant d’enchérir sur internet le soir du 30 avril 2022. Parmi eux, une légende du concours complet.

Une heure avant de prendre le départ du cross du CCI5*-L de Lexington, dans le Kentucky, qu’il a remporté avec brio en selle sur fischerChipmunk FRH, le multi-médaillé de concours complet Michael Jung participait avec son père aux enchères en ligne du Haras d’Etat de Marbach. Ils n’étaient pas les seuls à miser sur le jeune Trakehner Ginster, âgé de quatre ans et né chez Dr. Erik Schröter dans le Bade-Wurtemberg. Mais le marteau est tombé à la quinzième enchère, permettant au père et au fils d'obtenir Ginster pour la somme de 25 000 euros, soit le top price de la vente. Le hongre bai s’est présenté avec beaucoup d'élégance et a montré non seulement une bonne locomotion, mais aussi une excellente aptitude pour le saut d’obstacles. Côté père, Ginster descend d’Icare d’Olympe AA. Désormais reproducteur du Haras d’Etat de Marbach, Icare est né en France en 1996, chez Pierre de la Serve à Pauilhac, dans le Gers. Avant de se consacrer à une carrière de reproducteur, il a lui-même connu un certain succès en CCI2*, en CSI jusqu'à 1,35 mètre et en CDI au niveau Inter I. L'alezan, labellisé étalon anglo-arabe confirmé par l'ANAA en février 2022, compte quarante produits en France, dont vingt-quatre sont indicés, à l'image de Quinoa de Samsons, ICC 149/12. Côté mère, Ginster descend de Donauzauber/T. et de EH Caprimond/T.