Michael Jung se sépare de plusieurs montures
jeudi 19 décembre 2019

Michael Jung et Creevagh Cooley ERM Jardy 2019
Michael Jung et Creevagh Cooley ERM Jardy 2019 © Eric Knoll

La fin de saison de concours complet est arrivée et à l'approche de l'hiver, trois chevaux des écuries Jung ont été vendus.

"Malheureusement, il faut toujours se séparer de certains chevaux", écrivait Michael Jung sur les réseaux sociaux. C'est ainsi que Creevagh Cooley, une jument de onze ans en laquelle Michael fondait de grands espoirs pour l'année prochaine, a rejoint les écuries de l'Australien Andrew Hoy. Débutée sur les internationaux par la cavalière britannique Kitty King, Creevagh Cooley a été vendue en Suède à Selma Hammarström qui en est restée la propriétaire jusqu'alors. La jument a été confiée à Michael au printemps. Après quelques concours de rodage, elle a remporté le CCI 3*L de Strzegom avant de terminer troisième de son tout premier CCI 4*L à Boekelo. 

Choclat est le second à changer de maison, "il est parti en Irlande chez bon bon ami, Joseph Murphy", précisait Michael. Ce fils de Contendro âgé de huit ans évoluait depuis trois ans au sein de ses écuries. C'est son cavalier, Pietro Grandis, qui le sortait en compétition. Il avait remporté le CCI 2*S de Jardy en 2017. Cette année il s'était classé troisième du CCI 2*L de Radolfzell et du CCI 3*S de Strzegom. 

Enfin, Journeyman a traversé l'Atlantique pour rallier les Etats-Unis. Le nom de son nouveau cavalier n'est pas encore connu. Ce cheval irlandais de huit ans évoluait lui aussi avec Pietro sur des CCI 2*. 

"Nous souhaitons  le meilleur à leurs nouveaux propriétaires et nous espérons que ces chevaux aient un avenir le plus brillant possible. Leurs boxs ne resteront pas vides. Deux chevaux irlandais âgés de trois ans et des jeunes chevaux promis au saut d'obstacles ont déjà emménagé", concluait Michael. En attendant, le champion se concentre sur le circuit Coupe du Monde de saut d'obstacles et vise une qualification pour la finale de Las Vegas.