Oliver Townend prend déjà la tête
vendredi 23 octobre 2009

pau9-townend-carousel
Oliver Townend et Carousel Quest © André Lagarde

Ce n’est pas une surprise, et la plupart des spécialistes du complet ne seront pas trop surpris de constater une nouvelle fois la supériorité du cavalier Britannique Oliver Townend, dans une épreuve quatre étoiles.

Il faut savoir en effet, que le Britannique a déjà remporté deux épreuves quatre étoiles, depuis le début de l’année 2009. En Mai, c’était tout d’abord Badminton la grande classique avec comme partenaire Flint Curtis. En septembre dernier, c’est avec Carousel Quest que le cavalier a doublé la mise. Un mois et demi plus tard, c’est avec le même partenaire, Carousel Quest, qu’il tente donc un fabuleux pari, celui de rafler un troisième succès, lui permettant d’assurer la première place à la finale de HSBC. Un pari qui certes n’est pas encore atteint, mais qui par contre a parfaitement débuté, si l’on en croit le leader. « Bien qu’il soit encore susceptible, mon cheval a réussi une superbe prestation. Maintenant, rien n’est fait, car après avoir étudié le tour, c’est un vrai quatre étoiles, très consistant et avec quelques grosses difficultés, notamment le passage sur le premier gué… »

Derrière le couple britannique, on retrouve une nouvelle fois « l’allemand de service », à savoir Andreas Dibowski avec Euroridings Butts Leon. Second du dressage, le cavalier Allemand, en bonne forme actuellement, second des chevaux de six ans, au Mondial du Lion d’Angers, peut venir troubler la sérénité du leader. Il en va de même pour Susanna Bordone, l’italienne en selle sur Blue Moss, troisième au provisoire.Mais les menaces seront encore plus grandes, avec Andrew Nicholson et Avebury, le couple vainqueur du trois étoiles de Saumur en mai dernier et avec l’Anglaise Lucy Wiergersma en selle sur Granntevka Prince, ou encore avec William Fox Pitt et Macchiato.

Il n’empêche qu’Oliver Townend, aura un avantage important, celui de partir dans les derniers et de connaître à ce moment là, la position et le parcours de chacun de ses poursuivants. Côté tricolores, c’est Pascal Leroy, qui s’est montré le plus à son aise, avec Minos de Petra … « Effectivement, mon cheval a effectué une belle reprise. Dixième, c’est vraiment bien, car Minos est assez compliqué sur le plat. Il devrait par contre être assez à l’aise sur le cross. Un parcours que certains trouve moins dur que l’an passé, mais sur lequel je pense qu’il y aura de quoi faire… » Autres français à l’aise sur le rectangle, Rodolphe Scherer avec Fairfax et qui occupe la 15ème place, Jean Teulère et Matelot du Grand Val, 17ème, ou encore Manon Fournier, et Junon des Joumiers, qui occupe la vingtième place au provisoire. Bref, tout reste à faire, et des modifications sont à prévoir demain samedi à l’issue d’un cross long de 6200 m, et qui débutera à 14 heures.

Résultats détaillés