Pierre Texier, vainqueur incontestable du CCI 3*S de Saumur
dimanche 26 mai 2019

Pierre Texier et Joli Coeur Drum U VH JUXS sur le cross de l'hippodrome de Verrie-Saumur, cet après-midi. © Les Garennes

C’est la seconde Marseillaise de la journée qui a retenti dans l’enceinte en herbe du Prince-Albert, ce soir. Après la victoire de Nicolas Pertusa dans le CCI 2*L un peu plus tôt ce samedi, ce fût au tour de Pierre Texier de remporter le CCI 3*S.

En selle sur Joli Coeur Drum U VH JUXS, le cavalier des Deux-Sèvres a incontestablement dominé les trois tests du concours. Sur le cross, dernière épreuve de la compétition, il s’est adjugé le meilleur chronomètre en 6 minutes et 43 secondes, soit 7,6 points de pénalités par rapport au temps idéal fixé à 6,24 minutes. « Comme sur le saut d’obstacles, ça a été chaud, mais là encore : on l’a fait ! (rires) Il y avait de la pression du fait de notre classement provisoire : donc c’était stressant pour moi, pas tant pour le cheval. Il a même été légèrement sur le frein en début de parcours car les deux premiers obstacles étaient imposants. Mais il s’est mis dans son cross ensuite. Le bilan du week-end est très positif ; le cheval vient de confirmer tout le bien que nous pensions de lui. Il mérite cette victoire. Il n’a pas des moyens naturels extraordinaires, mais selon moi, il fait tout avec son coeur. Son programme a été établi jusqu’à la fin juin et l’objectif de cette première partie de saison était vraiment le complet de Saumur. Il courra à Bazoges en Pareds dans un mois et en fonction du résultat, nous verrons ce que nous ferons en deuxième moitié de saison. Il faudra alors décider si nous allons un peu plus haut tout de suite, c’est à dire tenter les Pro 1 de façon à pouvoir ensuite concourir en 4* dès 2020, ou si nous attendons l’an prochain. Joli Coeur a dix ans, il nous dira ce dont il est capable, nous serons à son écoute sans le presser. » s’est exprimé le gagnant. 

Profitant des déconvenues de Véronique Real et Candame de Lyr, deuxièmes du jumping ce matin mais qui ont, cet après-midi, essuyé un refus sur l’obstacle numéro 10-C du cross les reléguant de fait au trente-quatrième rang, le Japonais Yoshiaki Oiwa sur Calle 44, troisième à l’issue du dressage puis du saut d’obstacles, s’est finalement hissé sur la deuxième marche du podium en passant la ligne d’arrivée du cross à 6,38 minutes (5,6 points de pénalités). David Doel associé à Galileo Nieuwmoed, quatorzième après l’hippique, a réalisé la bonne opération de ce troisième test en rentrant pile dans le temps. Le couple britannique finit donc troisième de la compétition. Maxi également (6,23 min) et parti pour défendre sa quinzième position, le jeune Thibault Champel, aux rênes de l’Anglo-Arabe, Qlerkenwell termine quatrième. 

Retrouvez les résultats complets : ICI.