Podeenagh Aluinn, l'une des plus belles réussites de Sophie Bolze
jeudi 14 janvier 2021

Mélissa Prevost et Podeenagh Aluinn
Mélissa Prevost et Podeenagh Aluinn © Pauline Bernuchon

Un peu plus tôt dans la semaine, L'Eperon est revenu sur la carrière de Perle du Boisdelanoue. Le Bois de la Noue n'est pas seulement un élevage à l'origine de bons poneys de sport mais également une écurie qui a regroupé quelques uns des meilleurs poneys de complet d'Europe. Parmi eux, Podeenagh Aluinn. Ce PFS est issu de l'excellent élevage de Sophie Bolze.

Formé par Julie Pavard, Sophie Souvestre puis par Victoria Loyer avec laquelle il a atteint le haut-niveau, c'est avec Mélissa Prévost que Podeenagh s'est révélé à l'international. Pour l'anecdote, la paire avait été éliminée lors de son premier CCE ensemble. Original lorsque l'on sait que moins d'un an plus tard, le couple se retrouvait sélectionné pour les championnats d'Europe de Malmö après avoir récolté un titre de vice-champion de France en Grand Prix, deux victoires dans les Grands Prix de Pompadour et Vernoil, ainsi qu'une deuxième place dans le CCIP de Marbach, rien que ça ! Les Europes se dérouleront sur le même ton : Mélissa et Podeenagh ont ramené deux médailles d'argent (l'une par équipe et l'autre en individuel). Les deux années qui ont suivi furent aussi belles. Le couple fut de nouveau sélectionné pour les championnats d'Europe  de Vilhelmsborg (3ème par équipe et 6ème en individuel) puis de Kaposvár (7ème en individuel). Ces deux là s'étaient définitivement bien trouvés... 

Fin 2017, Mélissa a passé le cap fatidique des seize ans, Podeenagh est alors vendu à Carla Hassoun. L'expérience de l'alezan a permis à la jeune cavalière de faire ses gammes jusqu'en Grand Prix mais le hongre est blessé au retour du CCI de Pallare en 2018 et est finalement mis à la retraite. 

La fierté d'un élevage 

Cette belle réussite sportive a également permis de mettre en lumière le travail de Sophie Bolze. Cette férue de poneys Connemara a démarré l'élevage dans les années 90 et elle a produit un nombre incalculable de gagnants en Grands Prix. La plupart sont issus de la fameuse Pogeen Aluinn qui a donné naissance à six poulains dont Donatienne Aluinn (Knockadreen Holiday Cliff, IPD 133), Apache Aluinn (Knockadreen Holiday Cliff, IPO 158), l'étalon Sparrow Aluinn (Knockadreen Holiday Cliff, IDR 125), la fameuse poulinière Orchid Aluinn (mère entre autres de Holy Island Aluinn (IPO 152), Mahee Island Aluinn,  Kilina Aluinn qui a donné Tricky Choice du Péna...) ainsi qu'Urquoise Aluinn, une SFA par Maitre Pierre AA, avec laquelle Sophie a évolué en concours complet à bon niveau. Urquoise a été croisée avec un Welsh B prénommé Go On du Vignault et cela a donné Podeenagh. "Ce n'était pas un top modèle mais il a un bon dos, beaucoup de sang, un mental et il se déplace super bien", nous confiait Sophie dans le reportage qui lui avait été consacré dans le numéro 368 de L'Eperon. Podeenagh fut en tout cas le premier produit de l'élevage à ramener une médaille. Il sera suivi par Twinkle Toes Aluinn qui a ramèné à son tour une médaille de bronze par équipe des championnats d'Europe en 2018 avec Léane Desmeure mais en CSO cette fois-ci. Qui sera le prochain ?