Sara Algotsson-Ostholt, de bout en bout
dimanche 24 octobre 2010

lion10-algotsson-mrs medicott
Sarah Algotsson-Ostholt et Mrs Medicott © Les Garennes

Trois femmes sur le podium, que demander de plus pour un 25ème anniversaire! Aucun doute, tous le public présent peut en témoigner. Le lot des chevaux de six ans, est un très bon lot.

Ce qui en soit relève évidement la très belle prestation de la cavalière Suédoise Sara Algotsson-Ostholt, avec sa complice, sa jument Mrs Medicott (Rabino Holst). De bout en bout, pour Sara, qui malgré une forte pression, a su mener parfaitement sa jument. « Je n’ y crois pas confiait la Suédoise. J’étais très heureuse d’ être içi. Alors de là à gagner, vous pensez. On parle de pression, oui d’ accord un peu mais pas plus que ça. J’étais dans ma bulle en rentrant sur le terrain de saut d’ obstacles. Ce n’ est qu’à la fin que j’ ai compté les obstacles, trois, puis deux, puis un et enfin le soulagement avec ce succès inespéré…. »

La pression, elle fut tout de même bien présente et si la Suédoise fut à la hauteur, les deux suivantes également, même si tout pouvait se jouer sur une seule faute. Le duo Anglais, Nicola Wilson avec Annie Clover (Newmarker Venture (Hann), et la nouvelle génération britannique Kitty King en selle sur Zidante par Polidox (Westf) signent également un sans faute. Les deux britanniques, radieuses, ont évidement fait part de leur grande satisfaction de se retrouver sur le podium, et assuré, comme la lauréate d’ ailleurs, leur participation au Mondial 2011, si tout se passe bien.
Coté Tricolores, même s’ ils sont absents du podium, ce mondial restera comme un bon millésime. Pour Eric Vigeanel, 8ème, en selle sur Rose d’ Ankor par Rosencharmeur (Westf), la performance de sa partenaire est remarquable « Oui, elle fait une faute sur ce dernier test, mais c’ est de ma faute. La Jument « des Amazones du Vieux Logis », mesdames Adjadj, Devidal et Eberschweiler, nous a conquis. En dressage, sur le cross et même sur le concours, elle a répondu à notre attente. Personnellement je crois beaucoup au potentiel de Rose D’ Ankor. »
L’ autre belle performance, sera a mettre à l’ actif de Karim Lagouagh, 12ème, en selle sur Quadrias des Tanues, Anglo Arabe, par Geriko du Quercus, sans faute sur le concours, un petit point de dépassement de temps. « Ma jument a dressé propre, a bien fait son cross, et a montré beaucoup de mental. Mais elle va encore progresser l’ an prochain où elle fera le circuit des sept ans, en espérant qu’elle pourra revenir terminer son année ici au Lion d’ Angers »
Pour Brice Luda, qui pilotait Quonian de Lean, un hongre Selle Français par Quercus du Maury, (AA) par contre, c’ est une petite déception. « Quand on a la chance d’ être au Mondial du Lion, on se doit de bien y figurer. Or je pense que mes trois fautes sur le concours, effacent la bonne tenue de mon cheval sur le dressage et sur le cross. Je suis très déçu »