Sara Algotsson – Ostholt et Mrs Medicott virent en tête
vendredi 22 octobre 2010

lion10-algotsson-mrs medicott
Sarah Algotsson Ostholt et Mrs Medicott © Les Garennes

Après les deux premières journées consacrées au dressage, c’ est la Suédoise Sara Algotsson – Ostholt, qui en selle sur Mrs Medicott, mène l’ épreuve des chevaux de six ans, au Mondial du Lion d’ Angers.

« Pour sa première année de CCE , il me surprend de plus en plus. Je n’ aurais jamais espéré ce résultat…. »  Avec, un seul point d’ avance, sur la deuxième: la cavalière Britannique Nicola Wilson, rien n’ est encore joué pour la plus haute marche du podium. Cette dernière, championne d’ Europe par équipe à Fontainebleau l’ an passé et Championne du Monde par équipe, il y a quelques jours à Lexington (Usa) n’ a pas encore dit son dernier mot. Avec Annie Clover, quelle présente pour cette 25ème édition du Mondial, la cavalière Britannique, peut venir inquiéter la Suédoise,
plus expérimentée certainement, mais pas à l’ abri d’ une faute.
Derrière ce duo, qui devrait valoir le déplacement, on retrouve encore une cavalière, l’ Allemande Franziska Haunhorst, qui monte Songline, suivie par une autre Britannique, Kitty King, en selle sur Zidante. Tout ce petit monde se tenant en moins de cinq points.
Du coté des tricolores, , la meilleure note revient à Eric Vigeanel avec Rose d’ Ankor par Rosencharmeur (Westf), neuvième , juste devant Cédric Lyard en selle sur Quatar de Soulac par Gaiac de la Roque (Sf) dixième. Viennent ensuite Fabrice Lucas avec Qevrin d’ an Dibab
par Sable Rose (Sf) 13ème et Hervé Letheux, le cavalier Bourguignon 16ème avec Quitus de Champloue par Dollar de la Pierre (Sf). Ce dernier d’ ailleurs a avoué une certaine déception. « J’ ai la chance d’ avoir un propriétaire compréhensif, qui ne cherche pas à vendre ses chevaux. Car c’ est vrai je suis un peu déçu, pour le dressage de Quitus de Champloue. Disons que ce fut simplement correct et gentil. Mais c’ est vraiment tout
…En gros pas de quoi sauter au plafond ». Autre point de vue, celui de Jean Pierre Blanco, qui s’ est occupé de la détente de tous les cavaliers tricolores. « Personnellement, je pense que les deux premières places, pour Sara Algotsson et Nicola Wilson sont méritées. C’ est propre, ça bouge bien et c’ est correct. Pour les couples français, par exemple Eric Vigeanel, c’ est une bonne reprise, avec une faute. La jument a montré de belles allures. Dommage pour le couple qui passe een deuxième, le matin sur un terrain assez gelé. Pour Fabrice Lucas et Cédric Yard, en selle respectivement sur Qevrin dan Dibab et Quatar de Soulac, la même faute, auraient dû être à 48 pts. Dommage… » même, si Cédric Lyard, ajoute comme un petit bémol… « Attention ce ne sont que des chevaux de six ans. A sept ans ce n’ est plus pareil… !! »

Rien n’ est encore terminé loin de là, d’ autant que les rumeurs prévoient un parcours de cross, aujourd’ hui à compter de 10 heures, plus délicat, que l’ an passé…Alors méfiance, d’ autant que temps prévu, pourrait compliquer la tache des couples au départ.