Schrade s'impose sur le fil
dimanche 25 octobre 2009

pau9-schrade-king
Dirk Schrade et King Artis - Ph. FEI/Kit Houghton

Quel final… ! Il a fallu attendre la dernière minute de l’épreuve, le passage du dernier cavalier sur le saut d’obstacles pour connaître le nom du vainqueur. Un Allemand, Dirk Schrade succède à une Allemande, Bettina Hoy vainqueur l’an passé

. Le CCI 4* de Pau leur réussit, il faut bien le reconnaître, avec cette année un très beau doublé, pour les Germaniques : Schrade avec King Artus, devant Andreas Dibowski en selle sur Euroridings Butts Leon. Pour le vainqueur, c’est une formidable victoire : « King Artus est un partenaire extraordinaire. Il a fait un très beau parcours de saut d’obstacles. »En fait pour l’Allemand, ce résultat est un peu inespéré, même si au final, c’est bien le plus régulier, certainement le meilleur du jour qui l’a emporté, de justesse (0.1 point, 48.5), sur son coéquipier, Andreas Dibowski (48.6). Un succès pour les deux Allemands qui terminent la saison en beauté.

Si les Allemands se sont donc imposés, c’est en grande partie dû à la fatigue de Carousel Quest, le partenaire du Britannique Oliver Townend. En tête avant le saut d’obstacles, le couple vainqueur de Burghley à la mi-septembre, a certainement payé par un score très élevé au saut d’obstacles (31 points), les efforts effectués pour tenter le doublé. Une grosse déception pour Oliver Townend mais qui peut tout de même se réjouir d’avoir gagné le circuit HSBC Classics. Bonne surprise en revanche chez les Tricolores. Pascal Leroy et Minos de Petra, sont venus prendre la dernière place sur le podium : « C’est vraiment inespéré, on n’y croyait pas, mais c’est surtout sa prestation sur le cross qui est très encourageante. Aujourd’hui sur le concours, ce fut plus difficile. Je l’ai trouvé vraiment très tendu, très difficile. Mais cette place de 3e, c’est très bien pour terminer la saison.

Dans le sillage, de Pascal Leroy, on retrouve Jean Teulère, 5ème avec Matelot du Grand Val, certainement un peu déçu, car le Saumurois aurait pu être plus près sans une faute sur le dernier obstacle, faute également commise par Rodolphe Scherer (6ème) et Fairfax, sur ce même obstacle. Quant à la plus jeune, Gwendolen Fer, c’est aussi une bonne surprise que de la retrouver dans le top 10 de cette édition des Etoiles de Pau. Meilleur temps du cross avec Leria du Ter, la Toulousaine avec une seule faute au concours, a conservé une belle 7e place, complétant ainsi la belle performance du complet français.

Elle a longtemps hésité, et a fini par choisir le Deux étoiles. Un bon choix, puisqu’avec son partenaire Katmandu7, elle s’est facilement imposée. Madelein Brugman la cavalière néerlandaise inscrit son nom au palmarès de l’épreuve, devançant dans l’ordre Oliver Townend en selle sur Neo du Breuil, la 3e place revenant au couple français Pauline Mercadier et Koka du Forez. Une belle place pour Pauline et son partenaire, qui pourrait viser plus haut dès la saison prochaine.