Teulère, Touzaint et Viricel
dimanche 29 avril 2007

pompadour7-teulere-espoir
Jean Teulère et Espoir de la Mare Ecolit - Ph. André Lagarde

L'étape de Pompadour est revenu au couple le plus expérimenté de cette épreuve, Jean Teulère et Espoir de la Mare Ecolit. Nicolas Touzaint et Tatchou sont plus que "dans le coup".

Avec son partenaire Espoir de la Mare Ecolit, le cavalier Saumurois, s’est imposé sur l’hippodrome Corrézien, après avoir mené l’épreuve de bout en bout. Une victoire qui a comblé Christophe Dubois le propriétaire, tout comme le cavalier d’ailleurs. « C’est un super cheval, qui nous a donné beaucoup de plaisir sur ce concours, nous montrant un net regain de forme, confie le cavalier. Même avis chez le propriétaire, qui reconnaît un peu de chance sur le saut d’obstacles, « quand les embouchures sont venues le gêner, et qu’il commençait à tutoyer les barres. Mais en sport, il faut un peu de chance… »Quant à Thierry Touzaint : « C’est un bon millésime pour Pompadour. On pensait que ce serait une affaire vite bouclée, il a fallu se rendre à l’évidence. Je ne souhaitais pas un parcours trop sélectif. Malheureusement personne n’a pensé au dénivelé du parcours , sur ce magnifique terrain qui est parfait pour le concours complet. Et donc à l’arrivée, on se retrouve avec seulement six concurrents sans faute et dans le temps au cross, sur quarante au départ. C’est le sport. »Effectivement si Jean Teulère conservait sa place de leader avec Espoir de la Mare Ecolit , l’écart qui le séparait de se poursuivants s’était bien réduit, puisque avant le concours hippique , 0,40 points de moins, soit une seconde lui donnait l’avantage devant Nicolas Touzaint, lequel, quoique privé au tout dernier moment de Joker d’Helby, amenait Tatchou à la seconde place et Hethi Bay à la cinquième. Malgré une certaine pression sur les épaules, Teulère conservait sa place et signait donc sa première victoire de la saison, se replaçant également au championnat. Coté performances notoires et outre ce qui sont cités plus haut, Thierry Touzaint n’a pas caché sa satisfaction de revoir au sixième rang et donc en bonne place Djina et sa cavalière Bérénice Villoing, ainsi que les deux bons parcours de Gilles Viricel avec Kelvar (8ème) et l’ancien Caprice de la Cour (3ème). A noter aussi la bonne 4ème place de Cédric Lyard et Jolly Hope de Treille.En se dépêchant de quitter Pompadour pour Roissy en direction de l’Italie et de Pratoni, Thierry Touzaint glissa avec qui voulait l’entendre, que pour lui, « ce week-end avait été très utile pour la suite.. » en attendant Pratoni et puis Badminton.

Photos par André Lagarde