Thierry Touzaint : "Ca m'intéressait de tester ces couples dans la configuration d'Aix"
vendredi 19 juillet 2019

Thierry Touzaint
Après le dressage et l'hippique, Thierry Touzaint dresse un bilan réaliste : la déception est là, mais la prise d'expérience aussi © Scoopdyga

A l'issue du test d'hippique, la France pointe en 5e position du CICO d'Aix-la-Chapelle. Déception pour les Tricolores, qui n'ont pas signé un seul sans-faute sur les barres. Analyse avec Thierry Touzaint, le patron des Bleus, qui tire un bilan évidemment mitigé, mais tempéré par le fait que de nombreux couples dans l'équipe n'ont encore jamais couru de grosses échéances et sont là pour prendre de l'expérience.

L'Eperon : A l'issue du dressage ce matin, la France pointait en 6e position. Un peu déçu..?

Thierry Touzaint : On est passé un peu à côté du test de dressage. C'est décevant par rapport au travail qu'on a effectué en amont. Ce test reste conditionné par un jugement humain, qui ne nous avantage pas toujours. Ceci dit, on ne peut pas tout le temps se plaindre. Les chevaux ont globalement fait de bonnes prestations, dans la mesure où ce ne sont pas forcément des montures qui montent dans les points en dressage. Tous sont à peu près dans leur niveau, à l'exception d'Utrillo du Halage, le cheval de Jean-Lou Bigot qui dresse d'habitude beaucoup mieux. Le cheval était tendu. Dès qu'il a fait son entrée, on a senti que ça n'allait pas. 

Vous espériez remonter au classement avec l'hippique, mais aucun couple tricolore n'a trouvé la clé du parcours vierge de toute pénalité...

On pensait en effet faire une belle remontée à l'hippique. Les chevaux ont été très surpris par ce stade imposant. Comme beaucoup d'autres d'ailleurs, mais très clairement les chevaux ne sont pas habitués à ce genre de terrain. Alexis Goury fait trois fautes avec Trompe l'Oeil d'Emery, qui est plutôt habitué au sans-faute ou au "4 points". Je dois avouer que c'est une grosse déception parce que nous avions une équipe de bons sauteurs. Il manque un peu de pratique sur ces grands terrains, en herbe en plus. Les chevaux étaient un peu perdus et manquaient de repères. 

Les résultats mis à part, les couples se comportent plutôt bien au vu du peu d'expérience qu'ils ont sur des événements de cette importance ? 

Effectivement, ce sont quand même des chevaux qui sont là pour apprendre. Il n'y pas beaucoup de ces couples qui ont fait de grosses échéances. Le cheval de Nicolas Touzaint, Absolut Gold HDC, progresse de manière régulière. Totem de Brecey, sous la selle de Christopher Six, répète également ses performances. On a un nouveau couple avec Elvis et Julien Guillot, qui est en progrès constant. Il y a de bonnes choses tout de même, mais ce n'est pas cette année que nous gagnerons Aix-la-Chapelle. On va prendre de l'expérience. Ca m'intéressait de tester ces nouveaux couples dans la configuration d'Aix. Il y a évidemment un regard pour les Europe puisque certains de ceux qui sont ici courront à Luhmuhlen dans un mois et demi. J'aurais préféré que ca se passe mieux, il ne faut pas se voiler la face, mais les cavaliers font preuve de maitrise et de sang froid. J'espère que le cross va bien se passer.

Quelles en sont les principales difficultés ?

Le triple brush placé dans une cuvette, et qui a posé quelques problèmes l'an passé, devrait à nouveau poser quelques questions aux chevaux. Il y a également un dernier enchainement avec des biais sympathiques et qui devrait faire le boulot juste avant de revenir dans le stade pour l'arrivée. Pour le moment malgré tout, aucune consigne d'option longue n'a été donnée. En général, on envisage quand même d'aller tout droit, heureusement. Dans la situation dans laquelle nous sommes, nous pouvons difficilement nous permettre de prendre encore des points. Après, en fonction du déroulement de l'épreuve, je peux adapter la tactique et la stratégie suivant ce que font les autres nations. Mais j'ai besoin de tester, de faire des réglages, donc on va essayer d'aller toujours tout droit. 

Coup d'envoi du cross demain, samedi, à 9h30. En attendant retrouvez les résultats par équipes ICI et par équipe ICI