2010, sûrement une belle année pour Barbara Klinger !
vendredi 23 avril 2010

saumur9-stage-klinger-pik flower
Barbara Klinger (Pik Flower) © Les Garennes

La saison démarre aussi bien qu’elle s’est terminée l’an passé pour Barbara Klinger de tous les podiums qu’ils soient ibériques ou classiques.

Alsacienne d’origine Barbara a eu la chance de croiser un jour en 1998 la route de Crack de Normandie, un fils de Sultan des Tours qui lui a permis de gravir les échelons et de tourner avec brio jusqu’en internationaux : championne de France des jeunes cavaliers en 2000, trois fois membre de l’équipe de France JC aux championnats d’Europe, vice championne de France Pro 2 en 2001 et 2002, elle a réalisé avec Crack le parcours parfait jusqu’à ce qu’il parte à la retraite après une blessure dont il ne se remettait pas complètement. Titulaire d’un DUT de commerce et d’un monitorat, Barbara, installée dans la région de Rambouillet, exerce comme indépendante, donnant des cours, travaillant des chevaux de dressage mais aussi de CSO et valorisant également les chevaux ibériques de l’élevage de la Foulque. Elle tourne ainsi au niveau St Georges sur les reprises FFE avec Miguelista du Coussou mais aussi sur les reprises spécifiquement ibériques : lors de la finale européenne des Masters d’Equitations ibérique fin mars à Istres, Barbara a ainsi terminé 2ème avec Miguelista du niveau 4 (St Georges + RLM Iberica) et a remporté le niveau jeunes chevaux avec Qadesh de la Foulque.

Parallèlement elle s’investit dans deux jeunes chevaux de 6 ans qui sont déjà tous les deux montés sur les podiums 2009 de la Grande Semaine de Saumur : Rromina, une jument noire hanovrienne par Rotspon et Pik Flower, une Bayerischts Warmblut par Florencio. « Elles ont le même âge mais pas la même expérience. Rromira est encore une peu verte et il ne faut pas aller trop vite avec elle. En 2009 je l’ai sortie à Saumur sur la finale du cycle libre 1ère année qu’elle a gagné. Cette année elle va faire quelques reprises sur le cycle classique 6 ans mais à cet âge là il y a un cap à passer en 2ème partie de saison avec les changements de pied et elle n’est pas encore prête. Je ne lui ferai donc pas courir la finale. Pour Pik en revanche ce sera l’objectif ».explique Barbara. Déjà vice championne des 4 ans et des 5 ans, gagnante de ses deux reprises à Jardy au mois de mars, Pik Flower fait en effet partie de meilleurs jeunes chevaux tricolores. Alors un championnat du monde à Verden ? « Ce n’est pas ma priorité. Il y a une telle concurrence avec les chevaux allemands et hollandais qu’à ce niveau là de dressage c’est difficile d’être compétitif et de toute manière je ne veux pas forcer les choses. Ma priorité numéro un c’est le mental de mes chevaux et leur évolution à long terme Je les emmène beaucoup en extérieur. Je les travaille 3 ou 4 fois par semaine et le reste du temps, ils vont dehors. Dans le travail, je cherche toujours le relâchement dans l’exécution. Je pense que c’est comme cela que je peux les préparer et les préserver pour le rassembler. Serge Cornut m’encourage dans cette voie » explique Barbara qui ajoute qu’elle travaille avec Serge depuis de nombreuses années « il a un emploi du temps très chargé mais on arrive quand même à travailler ensemble régulièrement. » Mais fin juin, si Serge retrouvera Barbara en région parisienne, ce ne sera pas comme entraîneur mais comme témoin de son mariage avec son compagnon, Francis Clément. Tous nos vœux de bonheur !