À dix-huit ans, Verdades tire sa révérence
mercredi 08 janvier 2020

Laura Graves et Verdades
Laura Graves et Verdades © Eric Knoll

Jeux Olympiques, Jeux Mondiaux, Jeux Panaméricains et finales Coupe du Monde... Pendant près de huit ans, Verdades a été l'autre de nombreux succès sous la selle de Laura Graves. Aujourd'hui âgé de dix-huit ans, le hongre va désormais profiter d'une retraite bien méritée.

"C'est avec le coeur lourd et reconnaissant que j'annonce aujourd'hui le départ à la retraite de mon vieil ami, Diddy (Verdades, ndlr). J'ai toujours dit que je ferai de mon mieux pour l'écouter et faire le bon choix le moment venu. Ces dernières semaines, il est devenu clair qu'il ne retrouverait pas sa forme habituelle en 2020", annonçait Laura Graves sur les réseaux sociaux. 

Depuis huit ans, le couple formé Laura Graves et Verdades était le fer de lance de l'équipe américaine. Il a été (entre entres) quatrième des Jeux Olympiques de Rio, vice-champion du Monde à Tryon, et trois fois deuxième de la finale Coupe du Monde en 2017, 2018 et 2019. "Ce cheval a non seulement seulement accompli tous les objectifs que nous nous étions fixés, mais il a aussi réalisé des rêves auxquels je n'osais même pas croire. Il n'a pas toujours été des plus faciles, mais sa générosité et son sens de l'honneur en ont  fait un cheval unique en  son genre. A chaque fois que je suis en selle, je continue de me sentir honorée d'être sa cavalière. Nous avons voyagé tant de fois dans le monde entier ensemble",  écrivait l'amazone sur les réseaux sociaux. 

Le physique de ce fils de Florett As était certes des plus atypiques mais cela ne l'a jamais empêché de se montrer compétitif, il a été l'un des plus grands challenger d'Isabell Werth et Weihegold. En avril dernier, il s'était encore livré un beau duel à Göteborg en passant de nouveau la barre des 87% malgré ses dix-sept ans. 

"Rien ne me fera plus plaisir que de le voir jouer dans son pré et l'emmener brouter. Je reste tout de même triste que cette histoire soit arrivée à sa fin (...) mais j'ai hâte d'ouvrir un nouveau chapitre de ma carrière avec une  écurie pleine de jeunes chevaux", concluait l'Américaine. Bonne retraite Verdades !