CDI-W Londres : Claire Gosselin : "le cheval commence à prendre plus de maturité et moi aussi
jeudi 15 décembre 2011

londres gosselin illustr
londres gosselin illustr

Alors que les Britanniques persistent et signent à domicile, la Française Claire Gosselin a déroulé une RLM en nette progression par rapport à sa première Coupe du Monde à Lyon. Retrouvez là à sa sortie de piste à Londres !

Ils avaient trusté les premières places du grand prix mardi, les cavaliers britanniques ont remis ça pour la reprise libre, support de la coupe du monde Reem Acra, en prenant les quatre premières places. Pas très étonnant vu la concurrence méritante mais d’un niveau largement en dessous.
Le podium s’est d’ailleurs joué en moins d’un point, les juges ayant eu du mal à départager. Toutefois, la victoire revient à la seconde du grand prix. Laura Bechtolsheimer, sur son puissant Mistral Hojris, obtient 83,975% grâce à sa reprise très « rockabilly ». Même si certaines actions de main de la cavalière étaient un peu trop visibles, c’est elle qui donnait le ton et réveillait le public britannique, alors que les 75% n’étaient pas dépassés.
La jeune Charlotte Dujardin, sur son jeune Valegro (9 ans) emboitait le pas de sa compatriote à peine plus âgée, et sortait de piste avec 83,700%. Les deux jeunes cavalières de l’équipe britannique, championne d’Europe à Rotterdam, inversaient donc leurs places du grand prix, laissant encore une fois Carl Hester et Uthopia à la troisième place. Là encore, l’étalon de 10 ans a montré son brillant.
Les Britanniques sont très bien équipés avec des chevaux qui vont encore mûrir, et promettent de grandes choses pour les prochains jeux olympiques, à Greenwich Park, à quelques centaines de mètres du hall de l’Olympia.
Les trois cavaliers sortaient d’ailleurs de piste au passage devant un public qui n’a pas quitté les gradins pour cette remise des prix.
Notons également la quatrième place d’un autre cavalier britannique, l’expérimenté Richard Davison et son Hiscox Artemis.
Quant à Claire Gosselin, seule cavalière française à s’être qualifiée pour la reprise libre, elle gagne deux places par rapport au grand prix. Avec Karamel de Lauture, l’étalon né chez elle, la Francilienne repart de sa deuxième étape coupe du monde à la 13ème place. Mais surtout, elle améliore de trois points la note obtenue à Lyon, pour se rapprocher de près des 70%. Encore loin de la tête certes, mais la progression est là. Ce qui donnait à la jeune femme de 26 ans un grand sourire en sortie de piste. (Voir son interview)
Au classement coupe du monde, les Suédois sont pour l’instant à l’honneur avec les deux premières places pour Tinne Vilhelmsen-Silfven et Patrik Kittel, devant Richard Davison. Mais en cette année olympique, plusieurs dresseurs ont déjà annoncé qu’ils ne participeraient certainement pas à la finale coupe du monde de S’Hertogenbosch en avril.

Commentaires


Marie-Hélène G | 15/12/2011 11:33
Bravo Claire dis le à Karou