CDI-W Malines : Une pluie de records et des tricolores en forme !
dimanche 29 décembre 2019

Anne Sophie Serre et Morgan Barbancon CDI-W Malines 2019
Anne Sophie Serre et Morgan Barbancon CDI-W Malines 2019 © DR

Clap de fin de cette année 2019 pour les dresseurs avec le CDI-W de Malines qui a vu la victoire de la Néerlandaise Emmelie Scholtens avec Desperado. Les dresseuses tricolores n'ont pas chômé et repartent de Belgique avec de très belles moyennes et un ticket pour les JO de Tokyo.

Après les CDI de Londres et de Francfort la semaine passée, les meilleurs dresseurs ont renoncé pour la plupart à venir à Malines ce week-end. Il fallait toutefois souligner la présence d'une solide délégation portugaise, de la Britannique Charlotte Fry ainsi que de la Néerlandaise Emmelie Scholtens. Cette dernière a d'ailleurs régné sans concession sur cette septième étape du circuit Coupe du Monde. Après avoir remporté le Grand Prix hier avec 76.478%, la cavalière s'est imposée dans la Reprise Libre en Musique avec la moyenne de 83.700% sur son bel étalon noir, Desperado. "Hier il était un peu tendu dans le travail au galop, aujourd'hui il était bien mieux, plus confiant et relaxé", analysait-elle. 

Le couple évolue à ce niveau là depuis deux ans et se montre en constante évolution. "Je suis très heureuse. C'est un cheval avec un très gros moteur, je le sens particulièrement lorsqu'il effectue 15 changements de pied au temps sur une ligne ! Il a toujours été comme cela, rien n'a changé avec l'entrainement. Il est étalon mais il n'est pas au courant. Il est vraiment l'archétype du cheval parfait, il est adorable et vraiment travailleur.", racontait la cavalière. Les deux complices ont d'ailleurs battu leur record personnel aujourd'hui et il n'était pas le seul -les juges ont été plutôt généreux. Maria Caetano, deuxième avec son Lusitanien Coroado, a également amélioré son score avec 80,940%. "L'année dernière, j'avais déjà battu mon record ici-même !", soulignait la Portugaise. L'Espagnol Juan Matute Guimon, 22 ans seulement, complète le podium avec 80,510% sur Quantico. "Passer la barre des 80% lors du concours de l'année c'est super ! Cela me rapproche de mon grand objectif : les Jeux Olympiques de Tokyo", confiait le dresseur. 

Il n'est évidemment pas le seul à avoir les JO en tête : les deux tricolores, Morgan Barbançon Mestre et Anne Sophie Serre étaient venues à Malines avec l'objectif de qualifier la France par équipe pour les Jeux (lire ici) et c'est chose faite. En battant leurs records personnels, Morgan termine quatrième de cette RLM avec Sir Donnerhall II (79,780%) tandis qu'Anne Sophie est septième avec Actuelle de Massa (78,370%). "On ne pouvait décidément mieux finir l’année ! Cet après-midi, Actuelle de Massa a été fabuleuse. Nous quittons la piste avec la meilleure note que nous ayons jamais obtenu : 78,370% !!! Ça commence à devenir sérieux là...", écrivait Anne Sophie sur sa page Facebook, "Mais au-delà des scores, nous espérions tous autre chose. Non contents de voir s’entrouvrir les portes menant à Tokyo, nous rêvions tous ensemble de placer la France en tête de la Ranking Olympique. Et c’est chose faite à l’issue de nos Kür de ce jour. C’est une formidable récompense qui vient couronner le travail de toute une équipe : Fédération, éleveurs, entraîneur, soigneurs, partenaires... mais aussi les cavaliers et leurs chevaux ! Chaque maillon compte et est indissociable du succès qui est le nôtre en cette fin d’année. Nous sommes heureux pour la France et pour nous-mêmes bien sûr, mais nous le sommes encore davantage de pouvoir permettre aux amoureux du dressage, ici en France, de pouvoir supporter cet été une équipe tricolore."

Les résultats : ICI

Le classement du circuit : ICI.