CDI3* Compiègne: A Morgane Barbançon le Grand Prix, et à Kristy Oatley la RLM
lundi 04 juin 2012

Morgan Barbançon et Painted Black,
Morgan Barbançon et Painted Black,

Avec d’un côté la seconde partie du Grand Prix 3*, et de l’autre les juniors, jeunes cavaliers, et poneys, Compiègne aura vécu une très belle seconde journée de compétition samedi, agrémentée par une météo estivale mettant en valeur ce site splendide qui semble avoir recueilli l’unanimité des cavaliers et accompagnateurs. Et revivez la RLM grâce au replay du direct.

Le Grand Prix avait attiré tellement de prétendants  (42) qu’il aura fallu le courir en deux journées. Vendredi, douze couples prenaient le départ, et trente le lendemain,à savoir les meilleurs d’entre eux figurant sur la Ranking List. Impossible eneffet de demander aux juges d’évaluer plus de quarante chevaux à la suite. Et pourtant, les organisateurs de Compiègne Equestre avaient limité les engagements à un cheval par cavalier.

Au final, c’est l’Espagne qui s’impose sur le grand prix avec en tête Morgan Barbançon et Painted Black, qui signe une reprise à 75.332%, devant sa compatriote Beatriz Ferrer-Salat,en selle sur Delgado, seconde avec un score de 74.106%, tandis que la troisième marche du podium est occupée par la belge Claudia Fassaert (Donnerfee) grâce à une belle moyenne de 70.936%. En rangs serrés dans la suite du classement, l’Australie,venue en force pour tenter de décrocher une sélection pour Londres, s’adjuge les 4ème (Lyndal Oatley et Sandro Boy) 7ème, 12ème,13ème et 14ème place, tandis que la Grande Bretagne s’intercale en 5ème position avec Michael Eilberg (Half Moon D’Elfy),et que les USA pointent en 6ème position grâce à D’Accord 58 monté par Dennis Callin. Il faut aller jusqu’à la 17ème place pour trouver le premier cheval français, Paradies Zauber et Catherine Henriquet, qui déroule un test crédité de 66.447%, tandis que Pierre Subileau et Talitie obtiennent un 65.979%qui lui valent une 20ème place, Ludovic Henry termine  24ème en selle sur Nirvana XV à65.106%, le reste du team tricolore étant malheureusement dans les profondeurs du classement.

Les jeunes

Côté juniors, la cavalière belge Jorinde Verwimp et Tiano réitèrent leur performance de la veille et s’adjugent la victoire grâce à une belle moyenne de 73.526%, tandis que la seule française  Sharon Yvroux et Denzel finissent 7èmeà 67.632%. Chez les jeunes cavaliers, Jessica Hel fait résonner la seule Marseillaise de la journée grâce à une très belle reprise de Minos de Mazière notée à  68.395%, tandis que sa compatriote Hélène Legallais se classe à une très honorable 5ème place en selle sur Unique (68.00%). Nette domination étrangère chez les poneys, puisque les Pays-bas enlèvent les deux premières places grâce à Rosalie Bos et Lisanne Zoutenoux. Elles sont suivies d’un trio britannique.

Dernier jour

Dimanche, les cavaliers étaient répartis entre le Grand Prix Spécial et la Reprise Libre en musique. Plus connue sous l’appellation « Reprise libre en musique », cette épreuve artistique a réunit 15 concurrents qui ont déroulé une reprise, incluant les 3 allures et les fondamentaux de Haute Ecole, sur une musique de leur choix. La cavalière australienne, Kristy Oatley, pressentie pour les JO, remporte la victoire avec Ronan 2, après une reprise magnifiquement déroulée et une bonne note artistique. Avec 74,475%, elle s’installe sur la plus haute marche du podium. Pierre Subileau / Talitie, vainqueur du Grand National 2011, permet à la France de monter sur la 2e marche du podium avec une moyenne de 72,750%, devant Karen Nijvelt / Maestro (PB) 3e avec 71,650%... Dans le Grand Prix Special, c'est encore l'Espagne qui occupe les deux premières places du podium, mais cette fois c'est Beatriz Ferrer-Salat,en selle sur Delgado (73.045%) qui occupe la plus haute marche devant Morgan Barbançon et Painted Black, deuxième avec 72.867%. Lynda Oatley et Sandro Boy 9 complètent le podium grâce à une moyenne 71.556%.

Résultats complets http://www.worldsporttiming.com

A voir l'interview de Raphael Salleh et la RLM en replay commentée par Marie Hélène Merlin en compagnie d'Alain Francqueville, Philippe Limousin, et Alizée Froment.