CDI4* Hagen : Isabell Werth, Dinja van Liere et Frederic Wandres dominent leurs sujets
dimanche 24 avril 2022

Isabell Werth
Isabell Werth © Scoopdyga

Cette semaine, les carrières d'Hagen, qui avaient été le théâtre des derniers championnats d'Europe Jeunes et Seniors de dressage, accueillaient à nouveau les quelques-uns des meilleurs dresseurs internationaux, mais également des cavaliers saut d'obstacles puisque, parallèlement au CDI4* était organisé un CSI4*. Du côté des rectangles de dressage, se déroulait tout d'abord le Grand Prix qualificatif pour le Grand Prix Spécial. Vingt-quatre couples étaient au départ de cette épreuve, finalement dominée par l'Allemande Isabell Werth et son DSP Quantaz (Quaterback), sortis de piste avec la belle moyenne de 77.956%. Le duo, qui se classait notamment deuxième de l'étape Coupe du monde de 's-Hertogenbosch le mois dernier, a ainsi devancé la Suédoise Juliette Ramel, associée pour l'occasion à son hongre de seize ans Buriel K.H (Osmium), dont le travail a été récompensé par la moyenne de 76.261%. Le premier podium de ce CDI4* fut complété par l'Allemand Benjamin Werndl et son Famoso OLD (Farewell III), troisièmes avec 76.065%. Seul duo français engagé à Hagen, Jean-Philippe Siat et sa fidèle Lovesong (Locksley II) se classent dix-huitièmes de ce Grand Prix avec la moyenne de 68.130%.
Du côté du Grand Prix qualificatif pour le Grand Prix Freestyle, qui faisait l'objet d'une épreuve à part le lendemain, c'est la Néerlandaise Dinja van Liere, aux rênes de son tout bon Hermès (Easy Game), qui s'est imposée. Avec 77.913% et notamment un très bon travail au passage et au piaffer, les gagnants de ce Grand Prix mais aussi du Grand Prix Spécial d'Aix-la-Chapelle l'été dernier, devançaient Frederic Wandres et son hongre Duke of Britain FRH (Dimaggio 2), sortis de piste avec la moyenne de 77.239%. A la troisième place de cette épreuve, le couple qui avait assurément été l'une des révélations des derniers championnats d'Europe : Daniel Bachmann Andersen et son Marshall-Bell (Blue Hors Don Romantic), dix ans seulement. Le duo danois a de nouveau signé une belle reprise, notée à 76.261%, soit leur deuxième meilleure performance sur un Grand Prix.
Samedi, c'est tout d'abord les prétendants au Grand Prix Spécial qui sont revenus en piste. Et comme dans le Grand Prix, c'est Isabell Werth et DSP Quantaz qui se sont imposés, avec 78.915%. Soit plus de deux points de plus que leurs compatriotes Benjamin Werndl/Famoso OLD, sortis du rectangle avec 76.659%. Si, cette fois-ci, Juliette Ramel n'a pas réussi à se hisser sur le podium (et a dû se contenter de la cinquième place), sa compatriote Therese Nilshagen l'a fait pour elle. La Suédoise se classe ainsi troisième de ce Grand Prix Spécial aux rênes de Dante Weltino OLD (Danone I) et avec la moyenne de 76.489%.
Enfin, samedi soir, dans la Kür, Frederic Wandres, deuxième du Grand Prix, a pris sa revanche ! Toujours avec son Duke of Britain FRH, l'Allemand a signé une reprise notée à 83.630% (avec notamment de très belles notes au piaffer), de quoi devancer sa principale concurrente, Dinja van Liere. Aux rênes de son Hermès, la Néerlandaise est quant à elle sortie de piste avec la moyenne de 82.760% et devance le couple danois Daniel Bachmann Andersen/Marshall-Bell, dont la reprise a été jugée à 80.515%.

Pour consulter les résultats complets de chacune de ces épreuves, cliquez ici.