CH-Fr : Alix en Pro 2 et Morgan en Pro Elite
dimanche 07 juillet 2019

Podium Grand National Vierzon
Le podium du Grand national de Vierzon © Claude Bigeon

Samedi 6 juillet, la Société hippique de Vierzon accueillait la troisième journée des championnats de France de dressage sur ses installations de la Picardière. La météo avait semble-t-il annonçé un week-end moins chaud. Point du tout, chaud, il a fait très chaud.

Les cavaliers du championnat Pro 2 couraient leur deuxième étape ce samedi. Le Grand Prix Pro2 (A5) a profité à Alix Van Den Berghe associée à Denver, qui le remporte avec 69,237% devant la leader au provisoire Rachel Bastady associée à Donnerdiora (69,132%) puis Evelyne Fleck avec Evita (67,289%). Le classement provisoire maintient Rachel Bastady (140,527) tout en haut devant Alix Van Den Berghe (137,684) puis Marine Subileau (134,395). « Je suis très contente de ma reprise, commente Alix, même si je visais 70%. J’ai une petite faute dans les deux temps, car Denver a anticipé. Mais, c’est un cheval qui a une belle énergie. Il est en progrès sur les pirouettes. Il a un bon équilibre, une bonne activité. C’est un 8 ans qui appartient à une des mes propriétaires, Catherine Sorieul. Je le sors depuis 2018. Sur le circuit des 7 ans, nous avions terminé troisièmes. Mais, en fait, je le travaille depuis qu’il a quatre ans. C’est un top cheval avec un super mental. Je suis venu pour faire un podium en Pro 2. Demain pour la libre en musique je déroulerai sur une musique de Queen et j’espère me maintenir en deuxième position. »  A suivre dimanche 7 juillet à partir de 15h.

Du côté de la Pro Elite, le top niveau des cavaliers français, c’est Morgan Barbancon et Sir Donnerhall II, le couple champion de France en titre qui prend l’avantage lors du Grand Prix Pro Elite (35 partants dont quinze hors championnat), cette première étape du championnat de France Pro Elite, également support d’une étape du Grand National. Morgan Barbancon ne fait pas dans le détail, elle remporte l’épreuve (car il y avait aussi des couples engagés qui ne faisaient pas le championnat), la première étape du championnat et l’étape de Vierzon du Grand National avec son Ecurie Dy On – Kentucky Horsewear. 72,43% c’est le score cette fois-ci de la championne de France 2018. Elle devance Charlotte Chalvignac/Lights of Londonderry 71,73% puis Carlos Pinto/Sultao Menezes de la Gesse (69,30%), mais comme Carlos ne court pas le championnat, c’est Anne-Sophie Serre/Actuelle de Massa (69%) qui est troisième au provisoire de ce championnat de France Pro Elite.

« C’est une de nos meilleures notes en Grand Prix, avoue Morgan. Le cheval a été vraiment super aujourd’hui, il a été avec moi tout au long de l’épreuve. Juste une faute dans le deuxième piaffer où il a eu une défense à la jambe. J’espère garder mon titre de championne de France. Je suis venue le défendre, mais on verra demain la compétition. Charlotte est juste derrière moi. Demain pour le Grand Prix Spécial, il y a des points forts pour lui car il y a beaucoup de passages, trot allongé, les appuyers, piaffers, pirouettes, changements de pieds. Tout cela dépendra s’il est en forme. Aujourd’hui, malgré la chaleur, il a gardé l’énergie tout le long de l’épreuve. Je suis vraiment contente de lui. Il m’a tout donné. J’ai préparé ce championnat avec la même attention, le même sérieux. » La jeune femme de 26 ans qui a connu de grosses échéances internationales est très froide dans sa tête, un mental de championne qu’elle s’est construite au fil des années. Depuis un an, elle suit les conseils de Dorothee Schneider. « Juste après les championnats de France, j’ai commencé à travailler avec elle. On a la même philosophie d’entraînement, de travail des chevaux. »

Verdict final pour le championnat de France Pro Elite, dimanche 7 juillet après le Grand Prix Spécial qui se courra à partir de 9h30.

Tous les résultats : ICI