Capucine Noel : « Ma jument est formidablement généreuse… »
vendredi 03 mai 2019

Capucine Noel et sa jument, Soleil Noir. © Christine Marquenet

Capucine Noel, 19 ans, est double médaille de bronze, à Saumur, dans le classement individuel et par équipe de la Coupe des nations « jeunes cavaliers » de dressage. Très heureuse de ce résultat elle a tenu à remercier dès sa sortie de piste, ses partenaires, Antarès, Harcour et « cheval énergie » qui la soutiennent depuis plusieurs années.

La carrière sportive de Capucine Noel est déjà assez fournie : « En fait, maman a avoué m’avoir posé sur le dos d’un poney lorsque j’avais 7 mois… J’ai donc débuté l’équitation très jeune », plaisante Capucine. « Il faut dire que ma mère Cathy Noel a une écurie de propriétaire à La Rochelle. Sur un poney, j’ai obtenu trois titres de championne de France en « mini hunter ». Je me suis ensuite orientée vers le dressage et, j’ai été 4e du championnat de France cadet avec mon ancien cheval « Hoopi Woopi ».  Avec ma jument « Soleil Noir », j’ai été championne de France junior, en 2 017,  et jeune cavalier  en 2 018 et, j’ai participé avec elle à deux championnats d’Europe. » 

Entre l’Allemagne et la France

Capucine se partage maintenant entre l’Allemagne où elle s’entraine avec l’espagnol Borja Carrascosa et Vannes où elle fait une licence de management du sport. Elle précise ; «Mon statut d’athlète de haut niveau me permet d’avoir un aménagement pour mes études et je passe en général une semaine par mois à Vannes et trois semaines en Allemagne. Après mes études, j’espère trouver, une voie professionnelle dans la filière équestre.… » Interrogée sur les qualités de sa jument Soleil noir, Capucine n’a aucune hésitation ; « Elle est formidablement généreuse… » Sur ses propres qualités elle reconnait être persévérante et perfectionniste. Du côté de ses défauts, elle précise : « Je suis un peu trop anxieuse même si le travail de préparation mentale m’a beaucoup aidée… »