Ch-Eu : les équipes favorites ont fait leur sélection
jeudi 01 août 2019

Isabelle Werth
Isabell Werth conservera-t-elle son titre européen à Rotterdam ? © FEI/Martin Dokoupil

Certaines nations brillent plus que d’autres en dressage, enchaînant podium sur podium. Les équipes favorites pour les championnats d’Europe ont révélé quels couples se rendraient à Rotterdam.

L’Espagne, les Pays-Bas et la Suède, que l’on voit souvent médaillés, ont fait leur choix pour les championnats d’Europe. Se rendront ainsi à Rotterdam :

Espagne

-        Borja Carrascosa Martinez et Ein Traum 2

-        Claudio Castilla Ruiz et Alcaide

-        Beatriz Ferrer-Salat et Delgado

-        Juan A Jimenez Cobo et Euclides Mor

-        Claudio Castilla Ruiz et Icaro MG (réservistes)

Pays-Bas

-        Edward Gal et GLOCK’s Zonik N.O.P

-        Anne Meulendijks et MDH Avanti N.O.P

-        Hans Peter Minderhound et GLOCK’s Dream Boy N.O.P

-        Emmelie Scholtens et Desperado

-        Adelinde Cornelissen et Zephy (réservistes)

Suède

-        Patrik Kittel et Wel Done de la Roche CMF

-        Therese Nilshagen et Dante Weltino OLD

-        Antonia Ramel et Brother de Jeu

-        Juliette Ramel et Buriel K.H.

-        Rose Mathisen et Zuidenwind 1187 (réservistes)

Deux autres grandes nations, très attendues, ont-elles rendu leur longue liste. Il s’agit de l’Allemagne et de la Grande-Bretagne, entre qui un duel va sans aucun doute se jouer aux Pays-Bas. Les longues listes sont donc composées de :

Allemagne

-        Jessica von Bredow-Werndl et TSF Dalera BB ou Zaire-E

-        Sönke Rothenberger et Cosmo

-        Hubertus Schmidt et Escolar

-        Dorothee Schneider et Showtime FRH

-        Benjamin Werndl et Daily Mirror

-        Isabell Werth et Bella Rose ou Weihegold OLD

Grande-Bretagne

-        Charlotte Dujardin et Erlentanz ou Mount St John Freestyle

-        Charlotte Fry et Dark Leend ou Everdale

-        Carl Hester et Hawtins Delicato

-        Gareth Hughes et Classic Briolinca

Pas de surprise en voyant des champions d’Europe, du monde, olympiques dans ces noms. Si toutes ces équipes ont déjà leur qualification pour Tokyo grâce à leurs performances aux derniers Jeux Equestres Mondiaux, il n’y a pas de doute qu’elles donneront le meilleur d’elles-mêmes afin de décrocher une médaille. Du beau spectacle promet d’avoir lieu à Rotterdam, où les plus grands noms du dressage s’affronteront.