Championnat régional de dressage à Jardy : Belle progression malgré la Covid-19
lundi 07 septembre 2020

Marion Henn et Barca Gih lors du GP Amateur Elite
Marion Henn et Barca Gih lors du GP Amateur Elite © Claude Bigeon

Du 4 au 6 septembre, le Haras de Jardy organisait son Grand Régional de dressage avec pas moins de 555 engagés sur 56 épreuves dont cinq niveaux de championnat régional de l’Amateur Elite au Criterium Amateur 3. Retour sur ce week-end fleuve.

De deux pistes le vendredi jusqu’à cinq le dimanche avec les niveaux Club et Poney qui se sont ajoutés aux épreuves Pro et Amateur, le Haras de Jardy était en mode dressage le week-end dernier. Un peu comme une revanche du Grand National de dressage, normalement organisé en avril, qui n’a pas eu lieu cette année pour cause de Covid-19. Le record de participation revient à l’Amateur 3 Grand Prix, deuxième épreuve du Championnat Amateur 3 avec 40 partants, suivie derrière avec 37 participants en Club 2 GP et 33 en Amateur 2 GP, deuxième épreuve du championnat Amateur 2. Bref, des épreuves fleuves et d’autres parfois réduites à un partant, comme en Pro Elite GP Jeunes, en Pro 2A, en Pro 2 Libre et en Poney Elite GP. Voilà pour un aperçu d’un point de vue des statistiques. Quant à la qualité des participants, on a vu des cavaliers du Grand Tour comme Ludovic Henry, Jean-Philippe Siat, Laurence Vanommeslaghe… Des cavaliers de complet venus peaufiner leur dressage comme Victor Levecque, Sidney Dufresne, Arthur Bonneau.

Mais, ce Grand Régional de Jardy a pris cette année une autre dimension avec l’accueil du championnat régional de dressage qui a connu une belle progression pour son édition 2020. Et cela malgré les circonstances particulières, comme nous l'explique dans la vidéo liée à cet article Michèle Blanchard, la présidente de la Commission dressage du CREIF. 
Dans le meilleur niveau de ce championnat régional d’Ile-de-France, en Amateur Elite, c’est une cavalière de la région lilloise licenciée dans l’Essonne chez Marie-Pierre Sangleboeuf, Marion Henn qui l’emporte avec Barca Gih devant Carla Marie Dufil avec Eppo puis Peggy Touzard avec Bretzel des Feeries.

Un couple en pleine ascension

Une belle histoire entre Marion Henn et sa jument westfalienne de 8 ans, Barca Gih qu’elle a depuis ses deux ans, qu’elle a débourré et amené jusqu’à ce niveau grâce au coaching de Marie-Pierre Sangleboeuf des Écuries de Villeconin - situées dans la ville du même nom, une professionnelle installée depuis 1995, qui a été formée par Françoise Brieussel. En 2019, Marion Henn et Barca Gih avaient été vice-championnes de France Amateur 1.
En tête après la première épreuve, Marion Henn rétrograde dans le classement de l’épreuve du Grand Prix à cause d’un problème dans les pirouettes, mais son avance est suffisante pour remporter le championnat. « Je travaille avec Marie-Pierre Sangleboeuf depuis quatre ans, explique la nouvelle championne régionale en Amateur Elite. Hier, j'ai réalisé une super épreuve dans le Saint Georges, la jument était vraiment top. Elle était très disponible vraiment avec moi et très expressive dans une belle attitude avec le l’énergie et on sort quasiment à 70%. Et dimanche, sur l’Amateur Elite Grand Prix, la jument fait un bon travail au trot, le pas correct et je pars au galop et elle se contracte un petit peu. Du coup je la perds un peu, notamment dans les deux demi-pirouettes je n’arrive pas à bien la mettre comme il faut en place et on rate les deux demi-pirouettes. Ça arrive, et c’est aussi comme ça qu’on apprend. C’est une jument qui a 8 ans et il n’y a pas eu beaucoup de concours. Il faut aussi passer le cap, on faisait les Amateur 1 l’année dernière. Je suis contente de la jument et je ne suis pas inquiète. Je suis super contente de ce titre, car c’est notre première année en Saint Georges pour toutes les deux. » Avec sa coach, le mot d’ordre c’est la locomotion et le fonctionnement du cheval en le respectant, sans aller trop vite.
« On commence à voir se dessiner un profil de vraie bonne jument de dressage qui va passer les caps, car pour moi, ce n’est qu’un cap, explique Marie-Pierre Sangleboeuf. On va finir par les championnats de France et l’année prochaine, elle démarre le medium tour. Elles progressent bien, la cavalière est très sérieuse et elle rentre dans ma technique et ma philosophie. Je suis beaucoup dans le travail de locomotion, c’est-à-dire, c’est important pour moi de ne pas aller dans un mouvement si le cheval n’est pas préparé, n’est pas apte à le faire. Le problème qu’il y a eu sur les pirouettes est lié au fait que la jument est encore dans l’apprentissage. Ce n’était pas la pirouette le problème. Dans le départ au galop, elle ne s’est pas suffisamment installée dans son dos alors que pour rentrer dans la pirouette, il faut vraiment avoir le dos à sa place. »

Marion Henn et Barca Gih seront à nouveau en piste lors d’un championnat, cette fois-ci au championnat de France Amateur Elite au Mans fin octobre. Un couple à suivre, donc.

Les podiums

Championnat Amateur Elite : 1 Marion Henn avec Barca Gih 67,127 ; 2 Carla Marie Dufil avec Eppo 66,535 ; 3 Peggy Touzard avec Bretzel des Feeries 66,163.

Championnat Amateur 1 : 1 Beatrice Kremer avec Stupendo 68,388 ; 2 Adeline Le Coarer avec Radeysham de Buez 66, 862 ; 3 Peggy Touzard avec Bandita Newland 66,306.

Championnat Amateur 2 : 1 Ambre Leborgne avec Beltmeyer Linaro 70,361 ; 2 Laurence Behue avec Escape L 69,917 ; 3 Tom Maurice Dalinval avec Autain de Beaufai 68,417.

Championnat Amateur 3 : 1 Clarisse Vouin avec Last Call Z 69,139 ; 2 Sandrine Calloud avec Confidence Rose 69,000 ; 3 Clothilde Fort avec Varum de l’Oiseliere 68,945.

Criterium Amateur 1 : 1 Patricia Gascoin avec Furst Rubin du Hans 67,829 ; 2 Anne-Sophie Parot avec Cheltenham 66,975 ; 3 Nathalie Sogno avec Eloxley 66,894.

Criterium Amateur 2 : 1 Shirley Maffre avec Sixela de L’Ocean 70,611 ; 2 Addeline Le Coarer avec Veternity Van Der Burgtho 68,362 ; 3 Elodie Leurent avec Poly du Villajou 66,250.

Criterium Amateur 3 : 1 Jessica Amour avec Kandreo CH 67,528 ; 2 Eileen Piquemal avec Fleur S 66,278.