Chez les Allemands, la relève est en marche !
mercredi 31 juillet 2019

Semmie Rothenberger
Semmie Rothenberger marche dans les pas de son grand frère, Sönke Rothenberger. Elle est certainement l'une des futures pépites du dressage allemand © FEI/Riccardo Di Marco

L'Allemagne a réalisé un véritable hold-up lors des championnats Jeunes de dressage à San Giovanni in Marignano en Italie le week-end dernier et pour preuve : sur les onze médailles d'or en jeu, l'Allemagne en a raflé neuf ! Retour sur un championnat qui restera dans les annales de la Mannschaft.

L'Allemagne domine depuis des années le dressage mondial grâce à ses figures de proues extrêmement consistantes : Isabell Werth, Helen Langenhanenberg et autres consors. Cette hégémonie n'est pas prête de s'achever, que ce soit chez les Children, les Juniors, les Jeunes Cavaliers ou les U25, la relève est présente et solide, elle l'a une nouvelle fois prouvé lors des championnats d'Europe.

Tous les nouveaux espoirs du dressage s'étaient donc regroupés à San Giovanni in Marignano, à l'est de Florence en Italie. C'était un fait extrêmement apprécié de la part des chefs d'équipe de voir évoluer l'ensemble de leurs troupes au même endroit, chose qui n'arrive pas si souvent lors des championnats d'Europe. Il faut dire que le cadre proposé par le Horses Riviera Resort était tout à fait hors du commun avec ses six pistes et ses écuries confortables, le tout à quelques minutes de la mer adriatique. 

Hégémonie allemande chez Children, Juniors et Jeunes Cavaliers

Chez les Juniors, catégorie la plus disputée avec 78 cavaliers venus de 19 pays différents, l'Allemande Jana Schrödter a régné sans partage avec son étalon Der Erbe. Ce succès était presque inattendu puisque cette jeune cavalière ne courait là que son deuxième concours international. Initialement, elle devait être la réserviste de l'équipe mais elle a finalement été appelée en renfort suite au désistement de Lucie-Anouk Baumgurte. Le destin a coutume de donner d'étranges rendez-vous !

Chez les Children, l'Allemagne s'est imposée par équipe devant les Pays-Bas et la Belgique. Déjà performante au CDIO de Hagen qui servait de répétition avant les Europes, Allegra Schmitz-Morkramer est encore montée dans les notes pour décrocher une double médaille d'or en individuel. 

Chez les Jeunes Cavaliers, l'Allemagne l'a emporté de plus d'un point par équipe (74.745%) face aux Pays-Bas (73.030%). Semmieke Rothenberger a glané sa 21e médaille européenne en s'imposant dans les deux reprises individuelles avec plus de 78% sur Dissertation. A dix-neuf ans seulement, cette jeune cavalière a décroché pas moins de quinze médailles d'or ! Difficile de ne pas s'émouvoir devant le succès de cette cavalière, qui revient de loin. En début d'année, Semmie a dû faire face à l'incendie qui a détruit une partie des écuries familiales et tué plusieurs chevaux (lire ici et ici). Ces victoires avaient une saveur toute particulière pour elle et son entourage. Très émue après sa première médaille, la cavalière a écrit un vibrant hommage à sa jument : "Dans ces moments difficiles, il est dur de continuer, on ne pense même plus à la compétition. Et puis il y a Daisy (Le surnom de Dissertation, ndlr). Elle m'a tant donné cette année ! Elle me fait sourire tous les jours avec sa personnalité, si mignonne et drôle. Je suis tellement honorée et reconnaissante d'avoir cette rockstar dans ma vie. Daisy vaut tout l'or du monde à mes yeux. Elle est tellement plus qu'un cheval, au-delà de tous ses succès. Elle me rappelle quotidiennement pourquoi j'ai choisi de pratiquer ce sport. Je t'aime de tout mon coeur". 

La catégorie U25 a finalement été la seule où les Allemands n'ont pas exercé une domination sans partage. Même s'il repartent avec l'or par équipe, l'or individuel a été décerné par deux fois à la Néerlandaise Jeanine Nieuwenhuis. Cette cavalière de 24 ans disposait déjà d'une solide expérience internationale avec trois championnats d'Europe à son actif, elle suit également le circuit U25 et se trouvait au CHIO d'Aix-la-Chapelle il y a quelques jours. Avec sa complice TC Athene, Jeanine a dépassé les 76% sur ses trois reprises, s'adjugeant même 77.670% sur le Freestyle. 

Des Tricolores encore à la peine

Contrairement aux Allemands, les cavaliers français n'étaient pas à la noce durant cette semaine où ils terminent cinquièmes par équipe chez les Children, onzièmes chez les Juniors et sixièmes chez les Jeunes Cavaliers. Les supporters des Bleus ont tout de même pu se consoler avec les dixième et seizième places de Cédric Gallinard/Scherzo SC et Camille Audo/Behroez 28 dans les Reprises Libres en Musique leurs catégories respectives. La DTN adjointe de dressage, Emmanuelle Schramm, a toutefois tenu à souligner la progression des couples tricolores, notamment chez les Jeunes Cavaliers, même si le niveau de la concurrence étrangère ne permet de trouver les accessits au podium. "Nos cavaliers et chevaux peuvent prochainement espérer entrer dans le Top 5, et même aller chercher un podium. (...) On peut d’autant plus se projeter que certains couples débutent tout juste dans cette catégorie."

En conclusion, la DTN a tenu à souligner la bonne ambiance qui a régné tout au long de la semaine au sein du clan tricolore. "Dans toutes les catégories, les cavaliers, les parents, les entraîneurs privés et le staff ont travaillé main dans la main et l’entraîneure nationale Muriel Leonardi a pu accompagner tous les cavaliers au long du championnat. Les performances restent difficiles à atteindre, mais cette dynamique doit favoriser la progression de tous."

Tous les résultats : ICI.