Coup d’essai, coup de maître
jeudi 30 octobre 2008

equitalyon8-anky
Anky Van Grunsven et Ips Painted Black © Jean-Louis Perrier

Tous les avis, cavaliers, juges et autres observateurs sont unanimes pour saluer la réussite de ce premier CDI5* organisé par GL Events, à commencer par celui d’Anky van Grunsven qui remporte le Grand Prix avec Painted Black et exprimait son espoir de voir les meilleurs couples participer l’an prochain. Ecouter l'interview de la meilleure française, Karen Tebar.

A vrai dire, le plateau 2008 n’est déjà pas si mal, puisque, outre la triple championne olympique présente ici avec son deuxième cheval Painted Black , le vainqueur du CDI 5* de Cannes (première fois que la France accueille la même année deux CDI de ce niveau), les rares spectateurs de ce jeudi matin pouvaient assister aux reprises de plusieurs autres cavaliers présents cet été à Hongkong. Isabell Werth , par exemple, qui présentait pour la première fois en international le jeune First Class (neuf ans). Mais aussi Nathalie zu Sayn Wittgenstein, 2e avec le bien nommé Rigoletto qu’elle dit plus fantasque que son olympique et combatif Digby, même si « ils sont tous les deux nés dans mon élevage ». La princesse danoise devance la jeune Allemande Ellen Schulten Baumer (vingt-neuf ans), fille du célèbre entraîneur, qui recommençait les concours indoor avec Donatha après une saison écourtée par un petit accident sans gravité qui avait cependant écarté le couple de la sélection olympique. On se souvient que ce fut aussi le cas pour Karen Tebar et Falada M (voir vidéo). A Lyon, le premier couple français reprenait contact avec la compétition de top niveau, d’où une certaine nervosité de la petite alezane excitée aussi par les applaudissements pendant sa détente. D’ailleurs, les meilleurs ont aussi déclaré avoir commencé leur Grand Prix avec des chevaux assez contractés.Deux autres Françaises défendaient aussi leurs chances sur ce Grand Prix, Constance Ménard/Lianca et Sylvie Poulain, régionale de l’étape avec Adenauer. Toutes deux passaient dans le premier groupe où les notes sont restées assez basses, même pour des couples confirmés comme la Suissesse Marie-Line Wettstein/Le Primeur ou encore l’Italien Pierluigi Sangiorgi/Flourian. Demain, 31 octobre, les couples se répartiront entre le Grand Prix Spécial le matin, auquel participeront entre autres les 2e, 3e et 4e du Grand Prix ainsi que Falada, et le Grand Prix en musique le soir avec notamment les deux médaillées olympiques, les deux concurrentes de toujours, Anky et Isabell. De belles affiches pour un sponsor prestigieux, Hermès, auquel « l’histoire de ce concours, qui a pris son temps pour réussir, et l’image que renvoie le dressage, association d’esthétique, de classicisme et de performance, conviennent bien ».