Des championnats d’Europe en France et une nouvelle présidente !
jeudi 01 janvier 1970

marina van den berghe
Marina van den Berghe - Ph. Muriel Estrade

A leur arrivée à Saumur, deux nouvelles d’importance attendaient les concurrents des championnats de France de dressage. Tout d’abord, l’annonce de la candidature de l’Ecole nationale d’équitation pour l’organisation des championnats d’Europe open seniors en 2005. Puis le changement de présidence de l’Association des cavaliers.

Légende photo: Marina Van den Berghe - Ph. Muriel Estrade

La France, qui n’a jamais organisé de championnats d’Europe seniors de dressage, est en concurrence pour ceux de 2005 avec Aarrhus au Danemark, un pays qui les a déjà accueillis trois fois, à Copenhague en 1963, 65 et 85. Après les championnats d’Europe des Jeunes cavaliers et juniors, qu’elle recevra en 2003, et vraisemblablement le CDIO de France en 2004, l’ENE qui a tous les atouts de l’organisateur ad hoc, donnerait ainsi une nouvelle occasion à notre pays de tirer son dressage vers le haut, tant par la présence de l’aréopage international que par la nécessité absolue de préparer dès maintenant le plus grand nombre à cette échéance.

Légende photo: Béatriz Ferrer-Salat au CDI de Saumur - Ph. Les Garennes

Si les championnats de France ont confirmé l’insuffisance technique du dressage français 1re catégorie, tant au niveau des couples qu’à celui, fondamental, du jugement, ils ont simultanément mis en lumière l’existence d’un potentiel à mieux exploiter et, tant en Critérium qu’en 2e catégorie, des éléments de qualité – chevaux et/ou cavaliers - à ne pas laisser divaguer. Quant à l’Association française des cavaliers de dressage (AFCD), elle a changé de tête le 31 octobre dernier. Son président fondateur, Jacques-Henri Ménard, devient président d’honneur et laisse la place à Marina van den Berghe. Le premier objectif de la nouvelle élue, qui connaît bien la plupart des facettes de la discipline (cavalière internationale de Grand Prix, juge, entraîneur et organisateur), sera les règlements des championnats nationaux 2003. Marina devrait présider sa première réunion courant novembre avec un comité lui aussi renouvelé : Marie-Hélène Syre et Constance Ménard, qui ne se représentaient pas, sont remplacées par Florence Faure Grandet (championne 2e catégorie 2002 avec la bien nommée Par Exellence) et Nathanaël Bienvenu. La toute nouvelle présidente envisage bien sûr aussi un travail en profondeur en joignant, face aux instances dirigeantes, la voix de cette association à celles des autres (organisateurs, juges, entraîneurs) pour tenter de tirer le dressage de l’ornière dans laquelle il se trouve.