Domination toujours féminine de la Ranking de dressage
jeudi 06 juin 2019

Isabell Werth Laura Graves et Helen Langehanenberg
Isabell Werth, entourée (à gauche) de Laura Graves et (à droite) de Helen Langehanenberg © Scoopdyga

Peu de changements en tête du classement mondial de dressage en ce début du mois de juin 2019, et une constante qui demeure : les femmes ont la main sur le plus haut-niveau international.

Sans surprise, Isabell Werth règne toujours en maître et occupe les première et deuxième places de ce classement avec Weihegold Old et Bella Rose 2. Non contente d'apparaitre une troisième fois dans le Top 10, l'amazone allemande se paye même le luxe de grappiller une place avec son dernier cheval Emilio 107 (5e) grâce à une bonne 3e place le week-end dernier dans la Libre du 5* de Munchen. Il en faudra encore un peu plus pour rattraper les deux autres cavalières de ce Top 5 : l'Américaine Laura Graves et Verdades pointent toujours à la 3e place, juste devant Helen Langehanenberg et Damsey FRH

Peu de changements également dans la suite du classement, si ce n'est que Kasey Perry-Glass/Goerklintglaas Dublet perd une place (6e) et pointe désormais juste devant Daniel Bachman Andersen/Blue Hors Zack, 7e et premier homme de cette ranking. Le cavalier danois rentre par ailleurs une deuxième fois dans le cercle fermé des dix meilleurs mondiaux avec Blue Hors Don Olymbrio, derrière Dorothee Schneider/Samy Davis Junior, qui conserve sa 9e place. Finalement, seule Jessica von Bredow-Werndl fait bouger les lignes. Grâce à sa 3e place dans le GP et sa victoire dans la Libre du CDI 5* de Munchen avec TSF Dalera BB il y a quelques jours, elle passe de la 11e à la 8e place. Un jeu des chaises musicales qui ne réussit pas à Patrik Kittel/Delaunay Old, à la porte du Top 10 et Charlotte Dujardin, qui passe de la 8e à la 51e place.

Les Français en légère régression 

Pas de gros changements à noter côté tricolore, mais de légères régressions qui ne placent plus que deux couples français dans le Top 100, contre trois le mois dernier. Morgan Barbançon Mestre, 45e avec Sir Donnerhall 2 et 67e avec Bolero, est toujours chef de file de la délégation tricolore. Derrière, Anne-Sophie Serre, est 102e avec Vistoso de Massa (-8). Marie Emilie Bretenoux/Quartz of Jazz est 110e, Bertrand Liegard/Star Wars 120e et Alexandre Ayache/Zo What 129e. 

Retrouvez le classement complet ICI