GN Cluny : Rentrée réussie pour Boléro et Morgan Barbançon-Mestre
dimanche 15 septembre 2019

Morgan Barbançon et Boléro GN Cluny 2019
Morgan Barbançon et Boléro GN Cluny 2019 © Jean Louis Perrier

A l’image de la météo radieuse, tout était au beau fixe à Cluny pour Morgan Barbançon qui n’a pas raté le retour à la compétition de Boléro. Avec un score de 71% le couple s’adjuge la nouvelle étape bourguignonne du circuit Grand National AC Print donnant la victoire à l’écurie Dy’on-Kentucky Horsewear.

Même si la participation est un peu plus faible que sur d’autres étapes, certains couples concourant sur des CDI à l’étranger, le staff fédéral présent sur le site d’Equivallée était satisfait de l’organisation du nouveau rendez-vous Grand National AC Print. Raphaël Saleh, juge FEI 5*présidait un jury expérimenté qui a délivré ses verdicts dans l’esprit des tendances du code de la FEI. Morgan Barbançon en sort gagnante créditée d’un 71%, reflet de sa reprise en parfaite harmonie avec Boléro. On a bien cru que Nicole Favreau allait lui ravir la première position, mais après un très bon début de reprise, les notes de Ginsengue sont descendues après des fautes sur les piaffers/passages et les changements de pied. Avec 70,109 % elle prend une belle 2e place en individuel et pour le podium Grand National sous les couleurs de l’écurie Forestier sellier-E riding Solution.

Ces deux podiums sont complétés par Isabelle Pinto avec Hot ChocolatVD Kwaplas pour l’écurie Haras de la Gesse qui compte aussi sur Carlos Pinto, 5e avec Sultao Menezes de la Gesse. A noter que leur fille Mado s’était imposée le matin avec Sirano de Luxe dans l’As Jeune 1 Equipe.

On n’a malheureusement pas vu évoluer Jean-Philippe Siat sur cette épreuve, Lovesong s’étant déferrée juste avant d’entrer en piste. Le cavalier qui avait déjà monté sa jument le matin a préféré ne pas lui imposer une nouvelle détente après la remise du fer.

Parmi les couples en progression sur le circuit on remarque le Languedocien Thierry Tarral et son grand Abundus au trot exceptionnel, 6e à 66,587%, tandis que sous l’uniforme du Cadre Noir le Capitaine Guillaume Lundy confirme par une 4e place le potentiel de Tempo ENE  HN, déjà 2e à Compiègne.

Il ne reste maintenant que l’étape de Saint Lô du 8 au 10 novembre pour déterminer le classement final des écuries engagées sur le circuit 2019. Le staff fédéral est déjà au travail pour préparer celui de 2020, avec sans doute quelques modifications réglementaires et un nouveau calendrier.

Tous les résultats : ICI.