Göteborg : victoire d’Helen Langehanenberg !
samedi 27 avril 2013

Goteborg 13- Helen Langehanenberg
Helen Langehanenberg © Christophe Bricot

7e en 2011 puis 2e en 2012 avec le même Damon Hill, Helen Langehanenberg a cette fois-ci remporté la finale Coupe du monde avec une excellente moyenne de 88,286 %, devant sa principale rivale et double tenante du titre, Adelinde Cornelissen. Edward Gal monte sur la troisième marche du podium.

Sa victoire dans le Grand Prix de jeudi avait donné le ton. Helen Langehanenberg a confirmé cet après-midi en décrochant sa première couronne mondiale avec son étalon Damon Hill NRW (Donnerhall).  « C’est un grand moment. Juste un rêve, se réjouit l’Allemande. J’ai vraiment eu un super sentiment lors de cette reprise libre en musique. Damon Hill était très en confiance. Nous l’avons vraiment fait ensemble. Je pense que c’est la meilleure que nous ayons déroulé jusque-là. »  Voir l'interview vidéo en fin de papier. Médaillée d’argent par équipes et 4e en individuel des JO de Londres, elle avait cet hiver remporté les étapes d’Amsterdam et de Neumunster cet hiver. « Depuis l’an passé où j’avais terminé 2e, il n’y a pas eu de grands changements. Juste des petites améliorations à tous les niveaux et Damon Hill a encore gagné en puissance », analyse-t-elle.

Des questions sur le jugement

Avec une moyenne de 88,286 %, elle devance de plus de 2 % la Néerlandaise, Adelinde Cornelissen, associé à Jerich Parzival (Jazz), qui obtient 86,214 %. Cet important écart de point a suscité des questions, tout comme les différences de notations d’un juge à l’autre (jusqu’à 11 %)... « Toutes les deux sont très bonnes, elles se disputent les victoires depuis un an. C’est parfois l’une, parfois l’autre qui l’emporte. Damon Hill est un cheval fantastique. Son gros point fort, c’est son pas. Il a un super pas, a rétorqué Gustaf Svalling, le juge présent à la conférence de presse. Cinq couples ont été notés à plus de 80 %, le niveau s’est beaucoup resserré. »
Malgré ces questions, la Néerlandaise Adelinde Cornelissen semblait satisfaite de sa 2e place. « C’est mieux que jeudi (dans le GP elle terminait seulement 4e suite à de grosses défenses de Jerich Parzival, ndla) !, a-t-elle-même plaisanté. Je suis contente de notre prestation. J’aime vraiment cette nouvelle musique. »
Son compatriote, Edward Gal, qui prend la 3e place avec une moyenne de 84,446 %, a souligné la bonne progression de son cheval : « Glock’s Undercover  (Ferro) devient meilleur de concours en concours. Quand je l’ai récupéré, il était vraiment très chaud. J’arrive désormais à l’avoir de plus en plus relâché. »

Plus d’infos dans notre supplément dressage

Découvrez le portrait de la gagnante, Helen Langehanenberg, ainsi que de Damon Hill dans le supplément dressage, en kiosque depuis hier. Marie-Hélène Merlin est allée à leur rencontre en Allemagne.

Retrouvez tous les résultats en cliquant ici!

Photos: www.bricotchristophe.com