Le dressage à la sauvette
mercredi 09 décembre 2009

salon9-boblet-whitni
Marc Boblet et Whitni Star © Béatrice Fletcher

Vaste hall, belle piste, tribune assez garnie, et deux paddocks de détente sont un luxe que les dresseurs – mais pas qu’eux bien sûr - n’avaient jamais connu au Salon. A voir : l'ITV de Marc Boblet

Mais ces premières épreuves remportées par Marc Boblet (GP) et Camille Judet-Chéret (St-Georges) laissent malgré tout l’impression d’un essuyage de plâtres. En fait, les préparatifs pour le CSI, qui commencera jeudi, battaient leur plein mardi après-midi : perçeuses, marteaux, moquettes, tentures s’agitaient tant à la détente, où les chevaux pouvaient même voir des plantes se promener, qu’autour du carré. Assurément de bonnes conditions de concours pour en préparer de plus grands où l’indifférence des chevaux à leur environnement est une condition requise pour la réussite ! C’était l’objectif pour Julie Pellerin et Camille Judet-Chéret qui seront à Francfort pour la Coupe du monde des jeunes cavaliers la semaine prochaine et pour Marc Boblet qui renouera à Londres avec la vraie compétition. Mais pour eux comme pour les autres, elles n’étaient pas les meilleures pour tourner de belles reprises. Même si les chevaux sont dans l’ensemble restés très sages, tous manquaient de la décontraction nécessaire. Et, jusqu’à la remise des prix longtemps attendue car les résultats du Grand Prix à quatre partants ne tombaient pas et finalement faite à la sauvette, ce premier rendez-vous avait tout d’un concours d’entraînement. Les cavaliers prenaient toutefois ces aléas avec bonne humeur, quelques-uns se livrant même à un simulacre de tour d’honneur à pied. Aujourd’hui, dans la RLM, Jean-Philippe Siat et Alban Tissot, respectivement 2e du GP et du St Georges, essaieront de changer les noms des vainqueurs.