Les Ecuries de Pamfou en Espagne
mardi 31 mars 2015

Camille Judet Cheret
Camille Judet-Cheret au micro de Béatrice Fletcher

Du 17 au 22, puis du 24 au 29 mars se déroulait à Barcelone le Dressage Tour, avec au programme un CDI3* puis un CDI4*. Camille Judet Chéret et Corentin Pottier (Ecuries du Parc de Chapuis à Pamfou, 77) avaient décidé de s'y rendre, pour "faire leurs débuts discrètement à ce niveau."

Corentin était engagé dans le CDI3* U25 (moins de 25 ans) le premier week-end et dans le CDI4* le second (grand prix pour les moins de 25 ans) pour la toute première fois avec Gotcha, son cheval finaliste au championnat d'Europe jeunes cavaliers en 2014. Pour sa première sortie à ce niveau, il remportait trois épreuves sur quatre, grâce à des scores de 66 et 70%, avec un cheval qui affiche des progrès sensibles depuis quelques mois.  Corentin était également accompagné de sa jument de 7 ans Dewi M (vice championne de France 6 ans en 2014) pour courir des épreuves nationales. Il s'adjuge notamment une 4ème place avec 65%.

De son côté, Camille débutait deux jeunes chevaux de 9 et 10 ans sur le Médium Tour, dont Shahira d'Apolline, propriété de l'une de ses élèves, qu'elle classe 2ème du CDI3* et 3ème du CDI4* avec 68,5%. Camille le souligne "La jument a fait sensation, elle a un potentiel énorme et beaucoup d'aptitude pour le piaffer passage". Rehus Hit Grand Champ (10 ans) débutait lui aussi à ce niveau. Il obtient une 2ème et une 3ème place avec des acores de 69%  "une récompense énorme pour trois ans de travail et un grand bonheur pour son éleveur et propriétaire Michel Guenard" souligne Camille, qui gardera en mémoire une concours "formidable" organisé par la famille Elias. Tous les ingrédients du succès semblent être réunis, une ambiance particulièrement chaleureuse, un public nombreux, un plateau de cavalier impressionnant, dont Carl Hester associé à Nip Tuck qui remportait le Grand Prix et la Reprise Libre en Musique du CDI 4*. "Nous progressons beaucoup en regardant les cavaliers à la détente." Voilà pour Camille et Corentin un début de saison pour le moins prometteur.