Les dresseurs français à l’étranger
jeudi 31 mai 2007

Julia Chevanne portrait en tenue
ph : jean-Louis Perrier

Le week-end dernier plusieurs des meilleurs cavaliers de dressage français s’alignaient sur des CDI étrangers avec à la clé deux victoires pour Julia Chevanne et de bonnes places pour Hubert Perring

A Oviedo, la concurrence pour Julia était essentiellement espagnole. Avec Calimucho, elle a nettement dominé le Grand Prix avec une moyenne en progression de 67,20% et s’impose à nouveau dans le Grand Prix Spécial avec 69%. Après des notes décevantes dans le GP (12ème à 61,50%), Odile Van Doorn a effectué en compagnie de Parodie une belle prestation dans la kür où elle se classe 2ème à 69,90% derrière la russe Elena Kalinina avec Imperator. Enfin Sylvie Corellou et Helio II prennent la 8ème place du GP à 63,30% et la 7ème du GPS à 60%.

A Wiesbaden le plateau était extrêmement relevé par la présence, entre autres, de la grand championne allemande Isabell Werth. Sans surprise elle règne avec son partenaire des mondiaux Satchmo sur le GP et le GPS qu’elle remporte avec respectivement 77,667% et 76,640% devant Jan Brink (Suède) et Björsells Briar. Hubert Perring figure très bien dans le Grand Prix où Diabolo St Maurice obtient 69,292% soit la 7ème place. Sa moyenne est inférieure dans le GPS où il tourne à 65,80% soit la 10ème place derrière celle qui conseille les cavaliers français, l’allemande Monica Theodorescu avec Whisper. Cela s’est en revanche beaucoup moins bien passé pour Karen Tebar. Le manque de coopération de Falada M a conduit à son élimination sur le Grand Prix. Le week-end prochain ce sera notamment au tour de Constance Menard (Lianca) et de Dominique d’Esmé (Roi de Cœur GFD) de se mesurer aux dresseurs étrangers lors du CDI***-W de Lipica (SLO)

Photos d'archive par J.L. Perrier et Scoopdyga