Les nouveaux champions d'Allemagne ont été sacrés
mardi 24 septembre 2019

Zum Glück RS2, champion d'Allemagne des 6 ans
Zum Glück RS2, champion d'Allemagne des 6 ans © Lars Lewandowski & Maria Burczyk / www.ll-foto.de

Du 4 au 8 septembre 2019, Warendorf est devenu le centre de l’univers hippique et d’élevage des chevaux en Allemagne. Les « Bundeschampionate », championnats nationaux pour jeunes chevaux et poneys allemands, offrent 19 titres de Champion pour lesquels 841 chevaux ont concouru montés par 478 cavaliers(ières). Pas moins de 35 600 spectateurs ont suivi les événements. Markus Scharmann, nommé pour la première fois responsable de l’organisation, est très soucieux d’améliorer les conditions d'accueil : « Tous les cavaliers et propriétaires de chevaux souhaitent le bien-être de leur cheval. » Pour Theo Leuchten, vice-président de la division « élevage » de la F.N., le bilan à la fin des compétitions était positif : « Je suis enthousiaste de voir la qualité des jeunes chevaux élevés en Allemagne qui s’améliore d’année en année. »

Les 3 ans

Chez les étalons 3 ans, c’est Damaschino (han, Danone I x Fidertanz) qui a créé la sensation parmi les 13 participants. Approuvé à Verden fin 2018, Burkhard Wahler (Klosterhof Medingen) n’a pas voulu le vendre faute d’offre suffisamment élevée. En plus, l’étalon alezan était en pleine croissance à cette époque. Sous la selle d'Hannah Laser, il est finalement devenu vice-champion du Hanovre en août 2019. A Warendorf, il était 2ème de la qualificative et lors de la finale, il a véritablement surpris par sa locomotion. Le couple a reçu la note maximale de 10 pour le niveau de formation. Damaschino gagne ce Championnat avec la note finale de 9,40. En tête lors de la qualificative, Bon Courage 4 (han, Bon Coeur x Vivaldi) le suit dans au classement et décroche le titre de vice-champion. 

21 concurrents se sont présentés lors du championnat des juments et hongres de 3 ans. Escorial Q (westph, Escolar x Flanagan) a tout de suite pris la tête du classement avec 8,50 à la qualificative, puis 9,00 lors de la finale. Cet hongre très énergique, mais avec un physique pas très moderne, a obtenu la note de 10 pour son trot régulier, imperturbable et léger. Sa cavalière, Bianca Nowag, apprécie particulièrement sa facilité d'utilisation sous la selle. La vice-championne Barcelona (han, Borsalino x Danone I) suivait de près avec 8,9. C'est une jolie et élégante jument alezane qui montre beaucoup de liberté d’épaule dans sa locomotion aérienne. La jument est née chez Michael Schenk et était montée par son fils Jacob. 

Les 4 ans

11 participants ont pris le départ du championnat des étalons de 4 ans remporté par Destello OLD (Dimaggio x Fürst Fugger). Sophie Fabri qui acheté l'alezan à l’âge d’un mois chez son éleveuse Stefanie Löhmann, se souvient : «  En grandissant, l’étalon a développé une telle locomotion que je me suis rendu compte qu’il avait trop de qualité pour moi. » Elle a donc confié son protégé à Beatrice Buchwald qui l’a emmené jusqu’au titre suprême aux Bundeschampionate. Fashion in Black (westph, For Romance I OLD x Lauries Crusador xx), monté par Johanna Klippert pour l’étalonnier Station Holkenbrink, très bien noté au modèle, a pu repartir avec la médaille d’argent. Arcachon (westph, Apache x Hotline), premier de la qualificative, a dû se contenter avec la 3ème place. Il a été 1er champion réserve dressage lors de son approbation à Münster-Handorf en 2017. 

Lors du championnat des juments et hongres de 4 ans, la belle jument noir pangaré Saniola (han, San Amour x Fürst Romancier) montée par Nicole Wego n’a pas cédé sa première place . Née au Gestüt Lewitz et propriété d’Ullrich Kasselmann, elle a convaincu les juges par son galop montant et son bon pas. Dark Diamond HM 2 (westph, Dante Weltino x Londonderry) a obtenu le titre mérité de vice-champion. Bien construit, le hongre a séduit par sa bonne volonté.  

Les 5 ans

73 chevaux de 5 ans ont participé au championnat des 5 ans. L’étalon westphalien Valverde (Vitalis x Ampère), champion suprême lors de son approbation à Münster-Handorf en 2016 et 4ème des championnats du Monde cette année, était parti comme favori et il n’a pas déçu. Avec la meilleure note (8,90) lors de la qualificative, Valverde a remporté ce championnat des 5 ans avec la note sensationnelle de 9,3 loin devant ses concurrents. Son galop élastique avec un long temps de suspension a été noté 9,5. Andreas Helgstrand, son propriétaire, a consenti à le laisser sous la selle d'Eva Möller.  

En revanche, Federer 8 (westph, Franziskus x Damon Hill) a créé la surprise. Classé en fin de peloton après la qualificative, le hongre a été obligé de passer par la petite finale où il s'est classé 2ème ex-aequo. Federer a ensuite fourni une belle prestation piloté par son cavalier portugais, Carlos Manuel Valerio Caetano, pour repartir finalement avec l’écharpe de vice-champion (8,6). Les juges ont évalué son trot plein de légèreté à 9,5. 

Le 3e meilleur cheval de 5 ans vient de l’élevage d’Axel Windeler qui est aussi l’éleveur de l’étalon Don Martillo. Sous la selle d’Anna-Sophie Fiebelkorn seulement depuis trois mois, le hongre Don Mateo (han, Don Juan de Hus x Royal Highness) s’est laissé impressionner par l’atmosphère mais il a tout de même montré une excellente locomotion, ce qui lui a valu finalement la note de 8,5. 

Les 6 ans

44 chevaux de 6 ans ont concouru dans le championnat des 6 ans. C’est Zum Glück RS2 OLD (Zonik x Florestan), le vainqueur de la qualificative, qui a aussi gagné la finale. Il a même reçu la note de 10 pour son galop très régulier. Les juges ont aussi aimé les transitions au trot et le pas décontracté. Lors de la vente aux enchères P.S.I. fin 2017, Ullrich Kasselmann a vendu l’étalon, vice-champion Oldenbourg des étalons 4 ans en 2017, pour la somme de 850.000 Euros à Lemmens’ RS2 Dressage Center de Horst, Pays-Bas. Depuis, il évolue sous la selle de Robin van Lierop. Le couple était 9e du championnat du Monde des 6 ans à Ermelo cette année. 

A la 2e place avec la note de 8,8 suit Rock Revolution (westph, Rock Forever x Davignon I). Il a présenté un très bon travail au galop : toujours montant avec une belle maîtrise des changements de pied. Rock Revolution est le fruit d'une histoire de famille : il est né chez Bernard Schulze Sutthof et il est monté par son fils Lars. La médaille de bronze revient à un fils de Chin Champ x Calido I. Caracciola MT est la preuve qu’un Holsteiner peut aussi faire bonne figure dans un rectangle de dressage. Très bien monté par Melanie Tewes, le bel étalon gris a montré beaucoup de facilité sous la selle et décroché la note finale de 8,6. Comme Dr. Dietrich Plewa a expliqué : « Ce n’est pas le cheval le plus spectaculaire, mais tout est très correct ! » Caracciola MT a été approuvé avec prime pour la race DSP à Munich-Riem en 2016, puis le Gestüt Vorwerk a fait son acquisition.