Master Pro : Corentin Pottier et Gotilas du Feuillard décrochent l’or à Vierzon
lundi 05 juillet 2021

Corentin Pottier et Gotilas du Feuillard sont les nouveaux champions de France Pro Elite
Corentin Pottier et Gotilas du Feuillard sont les nouveaux champions de France Pro Elite © PSV/Jean Morel

L’édition 2021 du Master Pro de dressage s’est terminée sur le sacre d’un tout nouveau couple dans le championnat Pro Elite, Corentin Pottier et Gotilas du Feuillard. En remportant le Grand Prix, aussi support du Grand National FFE-AC Print, et le championnat de France, le cavalier de Pamfou Dressage frappe fort, s’offrant son premier grand titre avec son fils de Totilas.

Comme depuis cinq ans, les cavaliers professionnels se sont retrouvés à Vierzon, au centre équestre de la Picardière, pour courir leur championnat de France ou plus communément connu sous le nom de Master Pro. Si les couples sélectionnés pour les Jeux olympiques de Tokyo manquaient évidemment à l’appel (ils entraient en quarantaine en Normandie ce lundi, ndlr), le nombre d’engagés dans le championnat Pro Elite n’en était pas moins important. Avec vingt-trois couples au départ du Grand Prix, qui servait aussi de support pour la deuxième étape du Grand National FFE-AC Print, cette édition 2021 du Master Pro promettait un beau suspense, d’autant que plusieurs couples présents à Vierzon pouvaient prétendre à une médaille. En effet, tous les yeux étaient rivés sur de jeunes chevaux dont les premiers pas en Grand Prix cette année ne sont pas passés inaperçus, tels que Gotilas du Feuillard, 10 ans, Icaro Das Figueiras, 8 ans, Rilkadora Z, 9 ans, mais aussi sur des cavaliers d’expérience à ce niveau de compétition comme Jean-Philippe Siat ou encore Pierre Volla. Et avec des championnats d’Europe prévus exceptionnellement en année olympique, en septembre à Hagen, tous avaient à cœur de briller à la Picardière.
Dès le Grand Prix, la bataille pour le podium a fait rage puisque Corentin Pottier avec Gotilas du Feuillard et Charlotte Chalvignac avec Elice se trouvaient tous les deux dans les mêmes points, 71,152%, seules les notes d’ensemble offrant finalement l’avantage au fils de Totilas de 10 ans. Pour autant, la cavalière avait choisi son jeune Icaro Das Figueiras pour jouer le championnat de France, qu’elle a placé au quatrième rang de ce Grand Prix avec une note de 69,609%. Troisièmes avec seulement quelques points de retard, Jean-Philippe Siat et Lovesong entraient eux aussi parfaitement dans leur championnat (70,348%). Ancien champion de France Pro Elite, Pierre Volla pointait à la cinquième place avec Silvermoons Mariechen. Le couple en constante progression sortait de piste avec une note de 68,870%. Un classement qui offrait donc la victoire de cette deuxième étape du Grand National à l’Ecurie Aulion Sellier (Corentin Pottier et Gotilas du Feuillard), devant les Ecuries Cavalcar (Charlotte Chalvignac et Elice) et Kineton – ST Sport Equiline (Jean-Philippe Siat et Lovesong). « C’est la cinquième édition du Grand National à laquelle nous participons avec Camille (Judet, ndlr) et il s’agit de notre deuxième victoire sur le circuit. C’est un super circuit qui permet d’être sur de beaux concours, de beaux environnements, d’avoir un bon jury, il permet de prendre de l’expérience sans avoir trop de pression. C’est vraiment un bon support pour débuter des jeunes chevaux sur le Grand Prix. La Fédération a fait un super travail en le créant et le pérennisant. Nous sommes vraiment très contents pour notre écurie Aulion Sellier, c’est une super récompense, Vincent Le Gal était ravi. C’est bien de pouvoir parler de nos partenaires qui croient en nous. Cela fait cinq ans que l’on travaille avec lui alors qu’à l’époque nous n’étions pas à ce niveau-là mais il a quand même cru en nous. On s’est lancé dans cette aventure ensemble, on a grandi ensemble et chaque victoire commune a d’autant plus de saveur », souligne Corentin.

Charlotte Chalvignac et Pierre Volla retrouvent les podiums 

Une fois le Grand Prix couru, la deuxième manche du championnat Pro Elite se poursuivait sur le Grand Prix Spécial, une épreuve que Corentin et Gotilas déroulaient pour la première fois. Si le couple a encore sous le pied de quoi faire grimper ses notes à l’avenir, une reprise fluide et propre leur a permis de sortir de piste avec un score de 71,277%, synonyme de nouvelle victoire. En tenant la tête de bout en bout, Corentin et Gotilas sont alors sacrés champions de France Pro Elite 2021 ! « C’est incroyable, c’est une immense joie !, lance Corentin qui, a 27 ans, devient l’un des plus jeunes champions de France Pro Elite. Je sais que nous pouvons encore mieux faire mais cela a toujours été une stratégie réfléchie de ne pas vouloir trop en faire tout de suite. Je pense que cela serait possible de lui en demander plus mais il s’agit des premières sorties du cheval à ce niveau, nous y allons calmement et le but est de faire la reprise la plus sérieuse techniquement pour utiliser cette base pour aller plus loin à l’avenir, précise le champion de France 2021.  Je ne vais pas faire la langue de bois en disant que de décrocher une médaille ne m’a jamais traversé l’esprit mais je suis surtout venu à Vierzon avec l’objectif de dérouler un bon Grand Prix et un bon Spécial, et si cela amenait à quelque chose alors tant mieux », poursuit le jeune homme. Alors que les points à l’issue du Grand Prix étaient plutôt serrés, le Spécial a parfaitement joué son rôle pour déterminer le podium final de ce championnat Sénior. En prenant la deuxième place avec Icaro Das Figueiras (70,447%), Charlotte Chalvignac, sacrée en 2019 avec Lights of Londonderry, grimpe sur la deuxième marche du podium. Elle remportait en parallèle la Reprise Libre en Musique Pro Elite avec Elice, grâce à une note de 74,275%. C’est donc le double champion de France 2016 et 2017 (avec Badinda Altena, ndlr), Pierre Volla, qui est monté sur la troisième marche du podium et s'est offert la médaille de bronze avec Silvermoons Mariechen, après avoir pris la troisième place du Grand Prix Spécial (69,787%). Avec une cinquième place dans ce Spécial (67,489%), Jean-Philippe Siat termine quatrième avec Lovesong tandis que Bernard Bosseaux et Rikaldora Z (69,149%) sont cinquièmes au classement définitif du Master Pro. « C’est un championnat qui aura montré beaucoup de belles choses en termes de bataille et pourcentages acquis par chacun. Il aura été aussi intéressant dans le sens où il y avait de nombreux jeunes chevaux qui sont performants dès leur première saison en Grand Prix. C’est un bel enseignement et promet de belles perspectives pour l’avenir de la France », conclut Corentin Pottier. 

Les résultats complets sont à retrouver en cliquant ici.