Pierre Subileau victorieux sur le Grand Prix
samedi 06 avril 2013

CatherineHenriquetParadieszauber
Catherine Henriquet et Paradieszauber © Claude Bigeon

Les conditions climatiques de cette deuxième étape du Grand National de dressage à Jardy étaient délicates en raison des températures hivernales en ce début avril. Samedi 6 avril 2013, dix-huit couples étaient au départ de ce Grand Prix Pro élite, l’épreuve phare de ce circuit imaginé par la FFE. C’est finalement Pierre Subileau et Talitie de l’écurie Kineton-Pikeur qui s’imposent avec 69,34% devant Claire Gosselin et Karamel de Lauture de l’écurie Equidia Life avec 68,57% puis Catherine Henriquet et Paradieszauber de l’écurie Equitechnic-Cavaldress avec 68,19%.

 
Un podium qui n’est pas vraiment synonyme de surprise puisque tous ces couples sont de niveau international et habitués au podium sur le circuit du Grand National. Pour Pierre Subileau dont la jument est basée à Jardy, il était donc à domicile et remporte une nouvelle fois cette étape de Jardy, tout comme l’année dernière. Mais, cette fois-ci, les conditions étaient un peu différentes puisque Talitie renoue avec les concours depuis l’étape du Mans. « Elle a été arrêtée de fin octobre à fin mars, explique Pierre Subileau. Lors de sa reprise au Mans, elle avait réalisé une bonne reprise. A Jardy, elle était vraiment mieux. Je pense que l’on peut encore gagner des points sur le passage. J’ai changé ma manière de la travailler et là elle joue le jeu, elle a envie. Je ne serai pas en piste dimanche car je vais participer à un stage avec l’entraîneur national aux Bréviaires juste après ce week-end. » Associé cette saison à Jessica Michel, Pierre Subileau sera présent sur d’autres étapes du Grand National, mais souhaite surtout privilégier les échéances internationales cette saison. « J’ai trouvé Talitie plus active qu’au Mans notamment au piaffer, commente Alain Francqueville, le sélectionneur national. Karamel de Lauture avait une belle qualité de trot, mais aujourd’hui il était délicat aux jambes. Paradieszauber était dans un contexte difficile, mais il était bien au piaffer. Cette saison, il y a des renouvellement d’écuries et il y en aura d’autres à venir. Parmi les nouveaux couples à ce niveau, il y a Pierre Volla et Zenith de Pessel. C’est un cheval qui a peu d’expérience à ce niveau, mais il doit plus travailler dans la rondeur. Globalement pour l’ensemble des cavaliers, je trouve que l’on peut encore améliorer la présentation, la précision et la détente. »

Dimanche, les couples qui tournent sur le Grand National poursuivent le concours soit par le Pro élite Grand Prix Spécial (à partir de 14h) soit par la Pro élite Libre  (à partir de 15h20). Mais de nombreuses autres reprises seront aussi programmées sur ce gros concours de dressage organisé à Jardy avec trois pistes en parallèle.

Tous les résultats ici