Thibault Stoclin, Valérie Salles,Vladimir Vinchon, Nathalie Bizet... Nouveaux champions de France
lundi 28 mai 2012

garde 12-Nathalie Bizet
Nathalie Bizet © Béatrice Fletcher

Comme chaque année, la Garde Républicaine avait ouvert les portes de son quartier Carnot pour trois jours de dressage. Plus de 330 couples étaient venus disputer des épreuves pour jeunes chevaux, amateurs, Pro 1, 2 et 3, tandis que les cavaliers Handisport étaient en lice pour un titre de champion de France. A voir les interviews de Philippe Célérer, José Letartre et Vladimir Vinchon!

Les équipes du Colonel Alain Puligny, nouveau commandant du régiment de cavalerie, avaient mis tout en œuvre pour que tout se déroule dans les meilleures conditions. Village exposants, tribunes, restauration, sols impeccablement entretenus et ambiance conviviale. Si les amateurs ne s’y étaient pas trompés, et avaient répondu présent, peut-être pourra-t-on regretter le nombre restreint d’engagés dans les plus hauts niveaux, voire les forfaits de dernière minute comme dans la RLM Grand Prix du dimanche, ou seuls deux des quatre engagés prenaient le départ, dont Pauline Leclerq qui s’adjugeait la victoire avec Khalgazell du Maupas. Gilbert Pommier le soulignait « Ce n’est pas très correct vis à vis des organisateurs, ni des cavaliers, ni des sponsors, ni des spectateurs, ni des bénévoles. La promotion du dressage devrait se faire par les RLM,je ne trouve pas très sympathique que les cavaliers ne jouent pas le jeu. Dans la mesure où il n’y a plus d’amende dans ce cas, les gens font un peu ce qu’ils veulent. » Le petit nombre de partants n’aura pas privé le public d’un spectacle de qualité, notamment lors du Grand Prix Spécial, remporté avec 69.733% de moyenne par une élève de Serge Cornut et Florence Lenzini, Laurence Vanommeslaghe, en selle sur son hanovrien Avec Plaisir, treize ans, qui courait pour la première fois à ce niveau. « J’adore mon cheval, je l’ai depuis unan et demi, il avait déjà les mouvements du Grand Prix, mais n’avait jamais enchaîné. Il est d’une infinie gentillesse, il a énormément d’influx, toujours partant, mais un peu anxieux et délicat.» Seconde avec Paradies Zauber,Catherine Henriquet se disait contente de son cheval qui obtient une moyenne de 67.933 %, tandis que Patrice Mourreau et Wito Corleone 2 terminent à 60.844%.Le colonel Puligny le soulignait « Nous allons continuer à développer ce concours,et essayer de trouver des dates qui nous amènent de nombreux cavaliers. Nous faisons de gros efforts, même si les honneurs et la sécurité sont notre premier métier. Les sports équestres nous permettent de maintenir le niveau de nos cavaliers et de l’améliorer, c’est pourquoi nous nous devons de maintenir ce concours pour garder le lien avec le milieu du cheval. Nos personnels travaillent d’arrache pied avec les Cadets de la Garde, c’est pourquoi nous souhaitons que le succès soit à la hauteur des efforts fournis ».

Côté Handisport

Les cavaliers Handisport bénéficiaient eux aussi d’une organisation millimètrée et d’une météo estivale pour courir leur championnat. Au menu, cinq catégories selon les grades (de 1 à 4) déterminés par le type et le niveau de handicap. Très belle performance du nouveau champion du Grade 1A,Thibault Stoclin, en selle sur Nice Guy, qui termine avec 70,250% devant Léa Sanchez et Pépite de Piquegru créditée de 64.500%. En Grade 1B, Valérie Salles,seule à concourir, remporte le titre avec une belle moyenne de 72.077%  grâce à ses reprises avec Menzana d’Hulm. Le Grade 2 est remporté par Ambre Thomas et Must de l’Aunois, qui bouclent leur championnat à 65.572%. Le Grade 3 est remporté de haute lutte par Vladimir Vinchon, en selle sur Flipper d’Or ENE HN*, qui s’impose grâce à sa reprise du samedi avec une moyenne finale de 73.333%, tandis que José Letartre, un peu déçu de sa note de la veille, gagne avec brio la libre du dimanche avec 78% de moyenne, et se classe second au général avec Warina ENE HN*, travaillée par son cavalier habituel Philippe Limousin, ravi de la prestation de ses élèves.

A noter la belle troisième place de Louise Struder et Vallentieno ENE HN*(67.222%), qui devance Adib El Sarakby associé à Régent du Melceney ENE HN*(65.334%), tandis que Samuel Catel et My Dream Boy des Sabs méritent une mention spéciale, puisqu’il est le seul à monter un cheval personnel en Grade3, et qu’il se classe à la cinquième place avec une belle moyenne de 64.528%,quatre des cinq montures appartenant à l’ENE. Samuel, suivi par Alban Tissot,dirige le centre équestre de l’Epinette à Pommeréval (76) où il pratique le dressage mais aussi la compétition CSO poney avec une trentaine de cavaliers. Il se disait content de la deuxième sortie de son cheval, acheté il y a trois ans, et qu’il prépare pour les championnats d’Europe 2013. Le Grade 4, qui venait clôturer ce week end de sport et de partage, est enlevé brillamment par Nathalie Bizet et Rubica 3, qui boucle elle aussi une très belle reprise libre et termine son championnat avec 70.990% de moyenne.  A noter, Karl Crochart, qui courait dans la même catégorie, s’adjuge le critérium avec Quartz de Vigneul. Un bilan plutôt encourageant au regard des échéances paralympiques londoniennes, même si la sélection définitive tranchera dans quelques semaines pour ne retenir que quatre des sept cavaliers actuellement en lice.