Un bilan positif pour la sixième Master Class de para-dressage
vendredi 03 janvier 2020

Chiara Zenati et Swing Royal*IFCE
Chiara Zenati et Swing Royal*IFCE ont fait forte impression © FFE/EB

Les cavaliers de para-dressage étaient en stage au Parc équestre fédéral à Lamotte-Beuvron les 17 et 18 décembre pour préparer la sixième Master Class qui s’est déroulée jeudi 19 décembre et qui s'est soldée par l'intégration de cinq nouveaux couples dans le Groupe 1.

Dix couples ont pu travailler, sous la houlette du sélectionneur national, Philippe Célerier et de Fanny Delaval, conseillère technique nationale pour le paradressage : Amandine Mazzoni et Verden d’Hanovre et Anne-Frédérique Royon et Quaterboy LH (Grade I), Laurine Jalabert et Aston d’Argeville, Adib El Sarakby et Walk Of Fame, Chiara Zenati et Swing Royal*IFCE (Grade III), Alexia Pittier et Frauenheld (Grade IV), Estelle Guillet et Magic, Hortense Josserand et Camaroun Fuentes, Mehdi Nouara et Bentley AS, Johanna Zilberstein et Sir Swarovski V (Grade V).

Jeudi, les couples ont présenté la reprise Team Test devant le juge international belge Freddie Leyman. À l’issue du test, les cavaliers ont été reçus individuellement et ont pu échanger avec l’équipe fédérale d’encadrement et le juge afin de débriefer leur reprise et déterminer les axes de travail de chacun. Freddie Leyman confiait « On sent des cavaliers très motivés. On attendait plutôt les cavaliers sortant habituellement en internationaux mais au final ce sont des « nouveaux couples » qui sont sortis du lot. À l’image de Chiara Zenati, c’est bluffant d’arriver déjà à un tel niveau surtout que j’ai vraiment jugé comme une compétition pure. D’autres couples ont un fort potentiel. L’équipe de France a de belles perspectives d’avenir. » 

Fanny Delaval, CTN pour le para-dressage, concluait pour sa part : « Nous finissons l’année sur une note positive. Notre objectif était de densifier la base de cavaliers, c’est le cas. On découvre de nouveaux couples à fort potentiel. C’est la preuve que le travail fédéral sur la détection paye. L’intervention d’un juge international apporte un regarde extérieur et confirme que nous sommes sur la bonne voie. Les prochaines Master Classes se tiendront en février, mars et avril avec un bonus pour les cavaliers qui participeront aux trois en prévision du CPEDI de Waregem (BEL). »

L’équipe de France de para-dressage a désormais rendez-vous à Mâcon (71) puis à Genemuiden (NED) courant janvier pour deux CPEDI 3* décisifs en vue de la qualification olympique.

Cinq couples intègrent le Groupe 1

Les Groupes 1 et 2 de para-dressage sont actualisés après chaque compétition de référence, CPEDI et Master Class. Leur composition a évolué à l’issue de la sixième Master Class.

Groupe 1

  • Adib El Sarakby et Walk Of Fame, propriété de son cavalier Master Class VI - Lamotte-Beuvron (41) - 68 %
  • Laurine Jalibert et Aston d’Argeville, propriété de sa cavalière Master Class VI - Lamotte-Beuvron (41) - 69,4 %
  • Amandine Mazzoni et Verden d’Hanovre, propriété d’Alexandre Lutz et association Handi Cap à Cheval Master Class VI - Lamotte-Beuvron (41) - 69,8 %
  • Anne-Frédérique Royon et Quaterboy LH, propriété de Bertrand Courtin et sa cavalière Master Class VI - Lamotte-Beuvron (41) - 72,2 %
  • Chiara Zenati et Swing Royal*IFCE, propriété de l’IFCE Master Class VI - Lamotte-Beuvron (41) - 73,2 %

Groupe 2

  • Mehdi Nouara et Bentley As, propriété de Pascal Milochevitch Master Class VI - Lamotte-Beuvron (41) - 66,2 %