Bénédicte Emond-Bon: "Il fallait remettre un peu d'ordre"
dimanche 29 mars 2015

Bénédicte Emond-Bon
Bénédicte Emond-Bon

Béatrice Fletcher a profité du CEI*** de Fontainebleau pour évoquer le sujet des Emirats Arabes Unis et des sanctions prises à leur égard par la FEI : "ouf de soulagement", nécessité de "remettre un peu d'ordre" mais aussi un "manque à gagner". Ecoutez les réactions de Bénédicte Emond-Bon entraîneur de l'équipe de France, Pierre Arnould, directeur sportif de l'endurance en Belgique, Jean Philippe Francès, cavalier, François Atger, président de l'ACA et Alain Soucasse DTN ajoint chargé de l'endurance

Commentaires


CHARLES T | 31/03/2015 18:11
La FFE et l'endurance française semblent enfin découvrir les problèmes ( pour ne pas dire plus!) que la Fédération suisse des sports équestres dénonce depuis assez exactement deux ans! Je me rappelle avec un sourire un peu amer des entretiens que j'ai eu sur le sujet avec le Président Lecomte en septembre 2013 à Jardy! Mais mieux vaut tard que jamais et j'espère que la France saura faire passer le bien-être des chevaux et l'équité sportive avant les aspects matériels voire mercantiles qui sont évoqués dans certains des entretiens de cette vidéo.

Chs Trolliet, président de la Federation suisse des sports équestres.