L’endurance de la Belgique à l’Espagne
jeudi 02 août 2007

Lafaure
Julien LafaurePh: JL Perrier

Le dernier week-end de juillet était riche en évènements endurance. Tandis que l’équipe de France Jeunes s’imposait sur le CEI O de Belgique, les seniors français s’affrontaient sur les CEI ** d’Argentan et de Tarbes où la concurrence espagnole a été sans pitié.

La relève endurance se porte bien ! Une fois de plus l’équipe Jeunes s’est imposée à l’occasiondu CEI O de Libramont dans les Ardennes belges. Non seulement les français prennent la première place par équipe devant la Belgique et l’Italie, mais le podium individuel est 100% tricolore avec la victoire de l’aquitain Julien Lafaure et une jument de l’élevage familiale Kopal Cabirat devant sa coéquipière corse Andréa Pulicani/Spiga, tandis que Jean-Daniel Aiello qui courait en individuel prend la 3e place avec Galago, Laétitia Goncalves assurant la victoire de l’équipe avec la 6e place de Jasmina des Ayssades.

L’endurance étant la discipline la mieux suivi au point de vue contrôle vétérinaire, le CEI ** d’Argentan le Pin n’a pas souffert des suspicions liés à l’artérite virale. 49 concurrents dont plusieurs britanniques ont pris le départ des 119 km rendus difficiles par les chemins boueux. La francilienne Christelle Mafille s’impose avec Hoggar des Duprès à la moyenne de 15,96 km/h. Elle est suivi d’Annick Thépault/ Prune du Gué et Jean-Marc Manceau/Ines du Fausset, départagés au sprint.

Il y avait bien quelques cavaliers Equipe de France parmi les 56 au départ du CEI ** de Tarbes, mais aucun n’a pu résister à l’offensive espagnole sur la nouvelle édition de cette course. Au terme d’une dernière étape menée à près de 22 km/h, le basque Ander Mato Garcia s’impose avec Niebla devant Jessica Giraldo sur Sua. Abert Massaneda avec Mitjons prend la 3e marche du podium, tandis que la 4e place revient à une autre cavalière ibérique, Olatz Arreito arreigui avec un cheval français, Jazzy de Gargassan. Le premier tricolore est à la 5e place, Clément Bonafé avec sa jument Gribouille qui avaient été membre de l’équipe de France Jeune. A noter la bonne initiative des organisateurs qui avec la complicité des cavaliers ont délacés quelques chevaux du site de la course à celui du festival Equestria au cœur de la ville, permettant à un large public d’avoir un avant goût de la discipline.

Ph:Fernando Uriate/ Ph d'archive: JL Perrier