Perspectives européennes pour Jean-Philippe Francès
mardi 13 octobre 2020

Podium pre-ride Ermelo
A Ermelo, les Français n'ont pas fait de la figuration sur le CEI 3* qui servait de pré-ride au championnat d'Europe © Coll.

Le pré ride de l’échéance européenne 2021 de l’endurance a vu un joli succès des Français trustant les quatre premières places avec la victoire pour Jean-Philippe Francès associé à Bolt de Venelles, fruit de son propre élevage.

Ermelo, au nord ouest d’Amsterdam, recevra en septembre 2021 les championnats d’Europe d’endurance. Dans cette optique, le CEI *** sur 160 km disputé le 2 octobre servait de pré-ride pour l’échéance des seniors, comme le CEI YJ** sur 120 km pour les Jeunes Cavaliers et Juniors. Ce dernier a reçu peu de partants, onze seulement avec cinq classés, les deux français, Marie Marie Letort et Manon Valerio n’en faisant pas partie. En revanche le CEI *** a eu plus de succès avec quarante-sept engagés dont une bonne délégation française de douze représentants qui ont animé la course dès le départ. Quatre d’entre eux sont allés au bout du périple de belle manière s’imposant en quatuor gagnant. Avec Baroud Cabirat, Elena Paton reste à la porte du podium où la 3e place est pour un couple habitué de l’équipe de France, Allan Léon/Spirit de Crouz. Il avait été précédé par la languedocienne Sonia Bourlé avec Sadayah el Hourya, une jument qui terminait 5e l’an dernier du Mondial des 7 ans. La victoire est pour Jean-Philippe Francès associé à Bolt de Venelles, un PS arabe de 10 ans par Saîd Lotois et une fille de Persik qu’il a fait naître. Champion d’Europe individuel en 2007 et multi médaillé en équipe de France, le Provençal a de quoi être de la partie en 2021 où la FEI proposera aux endurants l’échéance mondiale en mai, et celle européenne en septembre : "J’ai dit au sélectionneur Jean-Michel Grimal que j’étais plutôt partant pour les Europe, pour les échéances mondiales, je me suis fait avoir par les Emirats et par la FEI ( NDLA : 4e place en individuel à Lexington après un trotting très contestable du cheval de Sheikh Mohammed, en 3e position à Tryon lorsque la course a été stoppée !), je n’ai pas trop envie de jouer ! Ermelo est un très beau site pour accueillir un championnat avec de belles infrastructures, des boxes en dur. Le circuit en forêt est galopant, j’ai gagné à plus de 19km/h mais pour un championnat, on devrait être à plus de 20km/h." Jean-Philippe Francès a de quoi voir loin avec les montures qu’il fait naitre près d’Aix en Provence : après avoir remporté deux années de suite le titre avec des produits de l’élevage familial, sa compagne Sabrina Arnold classe cette année en "Elite" Explosive de Venelles, tandis que chez les 4 ans c’est l’étalon Gigolo de Venelles, frère utérin de Bolt de Venelles, qui décroche la mention suprême sous la selle de Jean-Michel Grimal.