Démarrage des Pro Elite Fémine et Pro 2 à Chazey sur Ain
mercredi 03 décembre 2008

chaze8-chambly 2
But de Chambly 2 © Jean-Louis Perrier

Les équipes de horse ball jouant en Pro 2 et les féminines de la poule sud ont entamé leurs séries de rencontres Championnats de France les 29 et 30 novembre dans les installations du Parc du Cheval à Chazey sur Ain.

Récente gagnante de la Coupe de France féminine pendant Equita’Lyon, l’équipe de Loire sur Rhône, au sud de l’agglomération lyonnaise a dominé ce premier week-end. Leurs adversaires locales de St Trivier sur Moignans s’inclinent par 4 à 8 tandis que le lendemain les gardoises d’Aramon qui avaient décroché l’égalité avec Chambéry 7/7 le samedi, sont reparties avec un sévère 1/9 !

Angers a bénéficié de la réussite de son butteur Pierre-Hughes Henry auteur de 9 buts sur les deux rencontres. Angers s’imposent ainsi par 10 à 7 devant Lyon H.B. et par 11 à 4 devant Seichamp.

Autre double vainqueur de ce premier week-end, Chambly 2 contre Nancy Cheval Liberté par 8 à 4 et au terme d’un match serré contre Pasly1 par 9 à 8, décroche les 6 points qui le mettent dans la tête du tableau. En fin de tableau, ces premières rencontres ont été plus difficiles pour Roumois et les locaux de Lyon H.B battus à chacune de leurs rencontres. Les matchs ont montré de belles actions, mais le fossé avec la Pro Elite reste important !

Organisées par l’équipe d’Alexandre Vanderme des Ecuries de St Trivier qui avait trois équipes en compétition ce week-end, ces rencontres ont trouvé un cadre très fonctionnel dans les installations du Parc du Cheval de Chazey sur Ain. Alexandre Vanderme en a profité pour organiser une vente de chevaux de horse-ball. Sur les 7 présentés, 5 ont trouvé immédiatement preneurs ! L’organisateur de cette quasi première explique : ‘’ Il commence à y avoir une demande en bons chevaux de horse-ball. Cela montre que la discipline prend une tournure économique intéressante. Les chevaux proposés peuvent aller jusqu’à 9 000 €. Cette présentation a l’avantage de montrer les chevaux en situation de jeu car les 7 sont présentés ensemble sur des actions typiques de jeu. L’acheteur a une possibilité d’essai en situation. C’est plus compliqué d’essayer un cheval de horse-ball sur une carrière qu’un cheval de CSO à qui il suffit de mettre un oxer et un vertical ! Ici les acheteurs peuvent juger des qualités requises pour ce sport qui se joue en équipe !’’