GSF : Hunter Style, les meilleurs
lundi 09 septembre 2019

Dark du Louvet à la Grande Semaine de Fontainebleau 2019
Dark du Louvet l'emporte chez les 6 ans © Béatrice Fletcher

Lors de cette finale du cycle classique Hunter Style, l’ensemble des 52 chevaux était convié à effectuer deux tours consécutifs, comme à l’occasion des qualificatives de la veille.

Fée de Riverland chez les 4 ans

Chez les 4 ans, au nombre de 23, la victoire revient à Fée de Riverland (Kannan), confiée à Julien Renault, qui boucle son championnat avec une note moyenne de 14.73, soit une mention Très Bon. « Je suis venu ici avec 14 jeunes chevaux, en cycle classique et en Hunter. Je suis ravi de la victoire de Fée, qui appartient à Didier Turpin de la société Cordel Horse ».

La 2ème place, avec une moyenne de 14.69, est pour Foxtrot de Brenne, fils de Lully Rocio, aux commandes de Sébastien Grillon. « Récemment l’élevage de Brenne nous a confié une partie de ses jeunes chevaux que nous formons sur le circuit Hunter.  Les 3 ans viennent d’arriver, ils ont la qualité escomptée pour la saison prochaine ».

La 3ème place est pour Fly High Saint Siméon, fils du Holsteiner Contendro, sous la selle de Julien Renault, jugé Très Bon avec une moyenne générale de 14.58. « Il a bien sauté mais nous avons manqué de réussite, il fait 4 points sur le dernier sinon il gagnait. Il appartient également à Didier Turpin ».

Edzio de l’Aubrée s’impose chez les 5 ans

Chez les 5 ans, Edzio de l’Aubrée, fils de Up To You*GFE, s’impose avec une moyenne de 14.49 sous la selle de Meryl Surget, très émue de cette victoire. Installée aux écuries de l’Aubrée en Charente Maritime, la cavalière professionnelle est spécialisée en jeunes chevaux. « Edzio n’a pas du tout tourné à 4 ans, il a débuté sur les formations II et fait deux tours de qualification. J’ai profité d’avoir des élèves en Hunter pour l’emmener en épreuves, et il s’est qualifié. Il a un super galop, un super équilibre, au début il était un peu regardant, puis il s’est détendu. C’est un cheval d’avenir qui a de bons moyens également en CSO ».

Classé 2ème, le demi-frère de la gagnante par le père, Ep to You, propriété d’Olivier Grard depuis les ventes Fences 2017, et confié aux écuries d’Outremer (50) chez Grégoire Hercelin, son cavalier lors de cette finale, qui décroche la mention Très bon avec une note de 14.42. « Ep to You est un parfait exemple de polyvalence, il a également participé à la finale des cycles classiques de CSO 5 ans cette semaine. Le Hunter est une discipline qui offre des débouchés commerciaux intéressants », dit Jonathan Lenoir, propriétaire des installations d’Outremer. A noter Ep to You, qui a décoché 17 au modèle, fait la monte aux écuries d’Outremer.

En 3ème position, Elie de Chasnay, fils de L’Arc de Triomphe Boimargot, boucle son championnat avec une note de 14.42 sous la selle de Benjamin Hoste, 26 ans, installé à Bièrre lès Semur en Côte d’Or où il est spécialisé en débourrage et en jeunes chevaux.  « J’ai choisi le Hunter parce qu‘au départ je me suis installé pour faire du débourrage de chevaux délicats, et je me suis servi de cette discipline pour aider mes chevaux à prendre le temps de sauter. Les obstacles sont appelés et fournis, cela leur permet de se reculer sur la barre, et d’apprendre à bien sauter dès le départ. Elie appartient à M. et Mme Girardon, elle était difficile, Luca Maria Moneta m’a beaucoup aidé avec elle ».

Les 6 ans pour Dark du Louvet  

Chez les chevaux de 6 ans, au nombre de 16 finalistes, le fils d’Air Jordan, Délice de B’Neville, seul à avoir décroché une 1ère prime lors de la qualificative, était très attendu. Malheureusement, au premier tour de la finale suite à un malentendu sur l’obstacle 2, son cavalier Arthur le Vot chute et décide de ne pas boucler son second tour. Le cheval aura néanmoins fait forte impression.

La victoire est pour Dark du Louvet, fils de Trésor Mail, qui obtient la note de 15.02 et se voit déclaré Excellent. Sa cavalière pour l’occasion, Sabrina Isoulet, installée aux écuries d’Herbeville (78) l’expliquait : « Il appartient à l’une de mes premières élèves, Pauline Nicole, qui l’a acheté à 4 ans. Il a fait un peu de Hunter et de CSO l’année dernière, et comme elle a attendu un bébé, j’ai eu la chance de récupérer Dark. Il est coquin, mais volontaire et courageux, très agréable à monter au quotidien. Sabrina le précise, grâce à Laurent Casanova qui a bien dynamisé le Hunter en Ile de France, nous avons davantage de concours, c’est désormais ma priorité sur le CSO ».

Dinky de Liam, fils de Baltik Site, s’empare de la 2ème place avec une moyenne de 14.97, assortie de la mention Très Bon, sous la selle de sa naisseuse et propriétaire Amélie Queguiner, installée à La Roche Chalais, en Dordogne.  « Cette année, il a été un peu plus frais et même coquin pendant les qualificatives, ce qui nous a coûté le championnat, mais c’est la règle du jeu », dit-elle. Le puissant bai s’était imposé en 2018 dans la classe d’âge des 5 ans, tandis que sa compagne d’écurie, Dione de Luzane LA, fille d’Ugano Sitte, décrochait la médaille d’argent avant de prendre la direction des Etats-Unis pour y poursuivre sa carrière. Amélie le précise, Dinky risque bien de traverser l’Atlantique aussi.

Le podium est complété par le KWPN Igor, fils de Diarado, confié aux commandes de Jean Marie Colot, grâce à une note de 14.90. « Nous l’avons acheté l’année dernière lors de la finale des 5 ans de CSO, avec une propriétaire qui recherchait un très beau cheval. Il a beaucoup d’aptitudes pour cette discipline dans laquelle nous avons décidé de le spécialiser. Il est médaille de bronze du championnat de France Elite cette année à Compiègne. Le prochain objectif est de qualifier Igor pour le championnat NSE (National Style et Equitation). S’il avait été aussi sérieux hier qu’aujourd’hui, il aurait sans doute fait décoller les notes ».

Adeline Wirth Nègre fait le bilan

A l’heure du bilan de cette édition 2019, Adeline Wirth Nègre se félicite d’un nombre de partants en nette augmentation : « Certains se sont rendu compte que leur cheval était plus adapté au Hunter qu’au CSO, d’autres ont fait les deux. On sent également un réel engouement pour la discipline dans les concours nationaux, où le nombre de jeunes chevaux est en progression. En revanche, si le modèle des chevaux présentés est en nette amélioration par rapport aux années précédentes, je déplore dans l’ensemble une qualité de saut relativement moyenne, sauf pour quatre ou cinq d’entre eux qui correspondent vraiment à la discipline, notamment Ep To You, que je considère comme exceptionnel ».

Reste que sur l’ensemble des classes d’âge, aucun cheval n’a pu décrocher la mention Elite. Le meilleur résultat appartient au 6 ans Dark du Louvet, avec sa mention Excellent. Au cours de ce championnat, les meilleurs ont été gratifiés de la mention « Très Bon », à savoir huit chez les 4 ans, quatre chez les 5 ans, et six chez les 6 ans.