Eric Lamaze renonce aux Jeux olympiques
lundi 17 mai 2021

Eric Lamaze
Eric Lamaze, ici à Rio, en 2016 © Scoopdyga

Le champion olympique de 2008, Eric Lamaze, a fait savoir par voie de communiqué cet après-midi qu'il n'irait pas briguer la place individuelle accordée au Canada pour les Jeux olympiques de Tokyo, notamment pour des raisons de santé.

Voilà deux ans déjà qu'Eric Lamaze avait annoncé lutter depuis quelques temps contre une tumeur au cerveau. À l'époque, beaucoup déjà saluaient son courage dans sa guerre contre sa maladie, et lui rêvait de pouvoir participer aux Jeux de Tokyo, envers et contre tous les pronostics médicaux. Mais voilà que depuis, la pandémie de COVID-19 sévit sur le globe et les personnes immunodéprimées sont plus susceptibles de développer une forme grave de la maladie. 

La santé d'abord

Dans un communiqué qui nous est parvenu ce lundi 17 mai, l'agence Starting Gate Communications, qui s'occupe notamment de la communication du champion olympique, précise que « Eric Lamaze se retire de la course des prochains Jeux olympiques [...]. Il était l'un des cinq athlètes figurant sur la short list de l'épreuve de saut d'obstacles et est actuellement le Canadien le mieux placé au classement mondial. » Si le Canada avait arraché sa qualification olympique lors des Jeux panaméricains de Lima (Pérou), en 2019, le pays s'était vu retirer sa qualification après que Nicole Walker eut été testée positive lors de l'évènement à une molécule dérivée de la cocaïne. Si le Tribunal Arbitraire du Sport (TAS) a reconnu que la cavalière a ingéré la substance involontairement, il a maintenu la sanction destinée à l'équipe toute entière. 
Eric Lamaze faisait donc partie des favoris pour la place individuelle, mais ses récents problèmes de santé ne lui permettraient pas de faire le voyage jusqu'au Japon en toute sécurité. « [Eric] Lamaze estime que sa santé est la raison de son retrait dans la course à l'olympiade, peut-on ainsi lire sur le communiqué. La pandémie de COVID-19 oblige [le Japon] à maintenir son état d'urgence. Depuis trois ans, Eric Lamaze est sous traitement à cause d'une tumeur au cerveau et continue son combat contre la maladie avec le soutien de ses équipes médicales à Bruxelles et Paris. » 

« Ce n'est pas le moment de célébrer »

Eric Lamaze précise : « Ma santé est quelque chose que je prends très au sérieux et j'ai décidé que Tokyo n'était pas le meilleur endroit où me rendre. Bien que mon état de santé soit stable pour le moment, il y a des facteurs risques que je me dois de prendre en compte. » Pour le champion olympique, qui a toujours fermement défendu les couleurs de son pays, le fait de ne devoir courir qu'en individuel est également un élément « démotivant ». « Pour moi, les Jeux olympiques signifient monter pour l'équipe canadienne. [...] Je ne peux être un vrai compétiteur sans mon équipe », poursuivait-il. 
Plus fort encore, le Canadien précise qu'étant donné la situation actuelle et l'horreur que vit une grande partie de la population mondiale, lui « n'aurait pas le coeur à célébrer » s'il venait à remporter une médaille. « Ce n'est pas le moment de célébrer », conclut-il.