Bienvenue à l'Only Jump Tour de Dinard
samedi 28 mai 2022

La piste de l'Only Jump Tour de Dinard
La piste de l'Only Jump Tour de Dinard © Emilie Dupont

Après Canteleu, Mâcon-Chaintré et Hardelot, cette semaine, c’est sur la Côte d’Emeraude, et plus précisément à Dinard, que la rédaction de L’Eperon Hebdo vous emmène en concours, à l’occasion des trois premières étapes de l’Only Jump Tour. Dans un cadre bucolique et à deux pas de la plage, découverte d’un concours où il fait bon passer le week-end.

L’Only Jump Tour by L’Eperon, ce sont six week-ends de compétitions dédiés aux amateurs et aux professionnels, dans deux régions de France, le Grand Ouest et le Grand Est. Pour les trois premiers d’entre eux, c’est à Dinard que les cavaliers avaient rendez-vous. Et pas n’importe où ! Au stade équestre du Val Porée, qui accueille chaque été le Jumping international de Dinard, labellisé CSI5*. Autant dire que ce n'est pas tous les week-ends que l’occasion se présente de fouler une piste sur laquelle se sont préparés Steve Guerdat, Scott Brash ou encore Henrik von Eckermann... Pas plus que celle de remporter sa place pour le prestigieux international, d’ailleurs. Car en participant au challenge L’Eperon qui se déroulait tout au long de ces trois premiers week-ends de compétition, les cavaliers pouvaient tenter de décrocher leur ticket pour ce magnifique événement, et plus précisément une place dans le CSI1* pour l’amateur ayant signé le plus grand nombre de sans-fautes sur au moins deux étapes, et dans le CSI3* pour le cavalier professionnel, selon les mêmes conditions. Mais ce challenge, si attrayant et motivant soit-il, n’était assurément pas le seul atout de ces trois week-ends de compétition à Dinard.

Passer un bon week-end à pied...

Station balnéaire réputée, Dinard possède un charme indéniable, y compris hors-saison. Le charme du bord de mer, d’un centre-ville coquet, à la belle architecture et aux rues agréables pour se promener, faire quelques emplettes ou manger. Il y flotte assurément un air de vacances, quelle que soit la saison. Il y fait ainsi bon vivre... et aller en concours ! Après une bonne journée passée en piste, il est sans conteste appréciable d’aller boire un verre entre amis ou manger quelques fruits de mer au restaurant avec vue sur le large, pour ensuite aller marcher sur la plage.

La suite de cet article est à découvrir dans le numéro 419 de L'Eperon Hebdo (paru le 25 mai 2022), disponible sur notre boutique en ligne.