Open d’Argentine féminin : la revanche de Lia Salvo ?
vendredi 13 décembre 2019

Lia Salvo Open Argentine féminin 2019
Lia Salvo le sait, la tension d'une finale peut faire basculer un match ! © Pascal Renauldon

C’est sans surprise que les demi- finales de l’Open d’Argentine féminin ont livré leur verdict : ce sont les deux grosses organisations du tournoi, El Overo Z7 (dont trois des quatre équipières jouent souvent en France) et La Dolfina Brava, qui se retrouveront en finale samedi à Palermo.

Deux victoires faciles, deux cartons à la vérité, mais le plus gros reste à faire. Cette année, El Overo arrivera en favori grâce à un piquet de chevaux plus performant et au forfait de l’Anglaise Nina Clarkin au sein de La Dolfina Brava. Mais rien n’est joué : la fille d’Adolfo Cambiaso, Mía, a pris ses responsabilités : c’est elle qui tire les pénalités (un signe de confiance) et qui a été la meilleure marqueuse de son équipe hier avec 7 goals. De plus, La Dolfina Brava devrait récupérer une bonne partie des chevaux de l’équipe 2 masculine de La Dolfina (Polo Ranch), des chevaux qui viennent de terminer l’Open masculin et qui sont donc affûtés pour un rythme élevé. Parmi ceux-ci, une certaine Fax Cherokee qui a gagné l’Open masculin à quatre reprises avec quatre joueurs différents de La Dolfina et qui a permis à Mía de décrocher un de ses deux titres féminins. De la cavalerie lourde !

Lía Salvo (7 goals également hier) qui a encore progressé cette année (elle vient de remporter cinq tournois en Argentine) reste lucide à cet égard : « Même si j’ai confiance en mon jeu et même si cette année l’équipe a progressé, nous n’aborderons surtout pas ce match avec le moindre excès de confiance. Un match de polo n’est jamais gagné d’avance et une finale est toujours très tendue, cela peut fausser le jeu ». Et Lía en sait quelque chose pour avoir perdu les deux précédentes finales d’un petit goal inscrit par l’équipe adverse en période supplémentaire sur pénalité discutable en 2017 et dans la dernière minute en 2018.

Les demi-finales mercredi à l'AAP Pilar

La Dolfina Brava : Mía Cambiaso 7 (7 goals, dont trois pénalités), Milagros Fernández Araujo 7 (2), Milagros Sánchez 7 et Candelaria Fernández 8 (1 pénalité). Total : 29.

Santa María de Lobos : Dawn Jones 6 (1), Emma Tomlinson 5 (3, deux de pénalité), Tamara Fox 7 et Sarah Wiseman 7. Total : 25.

Progression La Dolfina Brava : 2-0, 3-0, 4-0, 5-1, 7-1, 7-4, 7-4 et 10-4.

El Overo Z7 UAE: Clara Cassino 7 (3), Millie Hine 4 (1), Hazel Jackson-Gaona 10 (3) et Lía Salvo 9 (7, cinq de pénalité). Total : 30.

LDPR Amanara : María Bellande 6, Sol López Llames 5, Paola Martinez 8 (2) et María Laura Giménez 6. Total : 25.

Progression El Overo Z7 UAE : 2-0, 5-0, 6-0, 9-0, 10-0, 10-1, 13-1 et 14-2.