À Aix comme à Falsterbö, la Suède surpasse la concurrence
jeudi 18 juillet 2019

La Suède à Aix-la-Chapelle
Toute l'équipe suédoise entourant Peder Fredricson et H&M Christian K, dernier couple à s'élancer. © Scoopdyga

Pour la première fois en 90 ans, la Suède l'a emporté dans la Coupe des nations d'Aix-la-Chapelle ! Une victoire acquise à la dernière minute par le génialissime Peder Fredricson. Est-ce toutefois bien étonnant lorsque l'on sait que les Suédois trustent tous les podiums ces temps-ci ?

Le chef d'équipe suédois, Henrik Ankarcrona, était tout sourire ce soir. Il faut dire que les cavaliers Bleus et Jaunes connaissent un sacré succès ces derniers jours ! Déjà vainqueurs de la Coupe des nations de Falsterbö la semaine passée (lire ici), les Suédois ont remis ça à Aix-la-Chapelle avec une équipe presque entièrement remixée. Seul Peder Fredricson était à nouveau présent et il a encore joué de ses nerfs d'aciers pour offrir la victoire à son équipe. Pourtant son premier tour s'est révélé pour le moins acrobatique. H&M Christian K a stoppé sur le deuxième élément du triple, l'un des juges de paix de l'épreuve. Lors de son second passage, Peder a monté son parcours au cordeau pour ne laisser aucune barre à terre. Au final, la Suède a conservé ses quatre points de la première manche.

Un peu plus tôt, Henrik von Eckermann avait assuré un double sans-faute avec sa généreuse Toveks Mary Lou. "Le parcours était difficile. Je suis très content de ma jument qui s'est énormément donnée comme à son habitude". Son élève Evelina Tovek, a presque failli l'imiter et n'a fauté qu'une seule fois dans le triple avec la puissante Dalida de la Pomme. "C'était ma première fois à Aix, je suis très contente d'avoir pu vivre cela et surtout aux côtés d'Henrik", confiait la jeune femme. Le quatuor gagnant était complété par Angelie von Essen et Luikan Q pour qui c'était également la première Coupe aixoise. De nature pudique, la cavalière a surtout rendu hommage à sa monture qui n'a concédé qu'une faute sur l'avant-dernier dans la première manche. "J'étais très nerveuse à l'idée de courir la Coupe mais mon cheval donne toujours le meilleur de lui-même, il me rend vraiment les choses faciles !

L'Allemagne se prive de peu d'un triplé

Impériale sur la seconde manche, l'Allemagne n'a même pas eu à envoyer son quatrième cavalier Marcus Ehning en piste. Toutefois, elle est malheureusement passée d'un barrage contre la Suède : le petit point de temps dépassé de Daniel Deusser et Calisto Blue en première manche a été fort dommageable. Pourtant on ne peut reprocher grand chose à ce cavalier qui a couru trois Coupes depuis son retour sous les couleurs de la Mannschaft et qui n'a pas renversé la moindre barre, et ce avec trois montures différentes. En parlant de retour sous veste rouge, Christian Ahlmann l'endossait pour la première fois depuis les Jeux olympiques de Rio. Associé au jeune mais excellent Clintrexo Z, l'Allemand a concédé seulement une petite faute sur le dernier obstacle de la première manche. A l'inverse, les championnes du Monde Simone Blum et DSP Alice ont signé l'un quatre double sans-faute. La jeune femme se disait ravie de la performance de sa jument : "Alice a sauté fantastique aujourd'hui. Elle est vraiment en grande forme en ce moment." Même si les vestes rouges ont du se contenter d'une seconde place aujourd'hui, elle peuvent toujours s'estimer heureuses. Le rendez-vous est pris pour une revanche lors du Grand Prix dominical. 

La France termine quant à elle à une honorable troisième place. Pour tout savoir de leurs performances, cliquez ici

Tous les résultats : ICI