Abdelkebir Ouaddar hisse le drapeau marocain à Megève
dimanche 21 juillet 2019

Abdelkebir Ouaddar  et Brooklyn de Hus
Abdelkebir Ouaddar et Brooklyn de Hus © Patrick Jean

Disputé au cœur de Megève, le Jumping International Edmond de Rothschild fait toujours recette auprès des cavaliers et du grand public. Devant des tribunes bondées, le Grand Prix du CSI 3* a donné lieu à une belle confrontation internationale où le Marocain Abdelkebir Ouaddar signe un retour au premier plan avec la prometteuse Brooklyn de Hus.

Malgré la présence d'un beau plateau de cavaliers étrangers qui comportait notamment l’Américaine Lauren Hough et l’Irlandais Mark Mcauley, les cavaliers français ont largement dominé les premiers jours du Jumping International-Edmond de Rothschild. Jean-Luc Mourier, presque sur ses terres puisqu’il vient des rives du Léman, s’adjuge quatre épreuve en deux jours, dont les deux qualificatives pour le Grand Prix avec Captain Keen. Dans le petit Grand Prix le samedi c’est le cavalier de l’agglomération lyonnaise Thomas Levecque qui était le meilleur aux rênes d’Un Amour la Goula.

Tout restait à refaire dans le Grand Prix où le parcours de Grégory Bodo a sérieusement rebattu les cartes ! Sur un tracé exigeant dans la conduite, le chef de piste a su distiller les difficultés et particulièrement sur la seconde partie du parcours avec un délicat enchainement, en 9 oxer sur bidet puis vertical avec une palanque blanche, en 11 oxer sur le petit côté avant de venir sur l’ultime ligne devant les tribunes du public avec un double, oxer puis vertical, et le vertical final tout près de l’entrée des chevaux. Onze couples sur les soixante en lice en sont venus à bout sans pénalité. 

Un nouveau Selle Français gagnant sous la selle d’Abdelkebir Ouaddar

Si quelques favoris manquaient à l’appel au barrage à l'image de Simon Delestre, double vainqueur des éditions 2017 et 2018, écarté du barrage pour deux fautes de son 9 ans Qopilot Batilly Z, ou Jean-Luc Mourier victime d’une faute de Captain Keen, le barrage a permis de révéler des couples prometteurs. Marie Pellegrin, qui a signé de bonnes performances sur les qualificatives avec la 8 ans Boréale Fondcombe, confirme la qualité d’Alcazar du Moulin en reléguant les Français Thomas Levecque/Seurat Galotiere et Margaux Bost/As de Papignies aux 3e et 4e rangs.

Le plus performant a été Abdelkebir Ouaddar associée à la jolie et très rapide Brooklyn de Hus qu’il monte depuis deux ans. Cette fille de Conrad de Hus disputait son premier GP 3* et a parfaitement répondu aux sollicitations de son cavalier. Il ne reste plus qu'à lui souhaiter une aussi belle carrière que Quickly de Kreisker ! Pour les Marocains qui sont désormais basés en Belgique, Megève s’achève sur une belle note, avec une 11e place pour Ali al Ahrach/Usa de Riverland. Marcel Delestre va maintenant préparer ses cavaliers pour la Coupe d’Afrique dans un mois, et pourla grosse échéance du CSIO de Rabat en octobre où la Coupe des Nations sert de qualification olympique pour les équipes du continent africain.

Les résultats : ICI