Alice Van Crayelynghe dans une bonne dynamique
mercredi 27 novembre 2019

Alice Van Crayelynghe
A 20 ans tous juste sonnés, Alice Van Crayelynghe dispose d'un piquet de chevaux fourni et prometteur © Coll.

Pour ses 20 ans, la cavalière picarde dispose d'un piquet bien fourni et prometteur.

A l'issue de son premier concours 4* avec Ipsy (Landor) à l’Equi Seine de Rouen ce week-end, Alice est fière de sa jument préférée. "Elle est sans faute vendredi et elle a juste fait une barre dimanche dans le Grand Prix: elle est géniale!" Comme toujours Alice lui trouve toutes les qualités: "c'est la jument dont tout le monde rêve, elle a du coeur et du sang et elle me donne tout. En plus elle est facile à vivre et elle récupère vite. Nous nous sommes d'ailleurs construites ensemble, depuis ses 6 ans." Prochaine étape du couple: les Longines Masters au salon du cheval de Paris-Villepinte. "J'y emmène Ipsy et By Talma cette fois-ci. Ce fils de Baloubet du Rouet a beaucoup de force, il a déjà gagné une 140 à Fontainebleau. Il est en forme !»

Installée dans les écuries familiales à Corbie dans la Somme, Alice Van Crayelynghe (qui fête ses 20 ans) dispose d'un gros piquet, assez prometteur. « Tous mes chevaux sont tous différents, c'est ce qui rend ce métier si passionnant", ajoute-t-elle. Claire Vue Z (Canto Z), que lui a confiée son maréchal David Rossi, est "épatante", elle a gagné une 135 à Dinard. Début novembre, avec ces quatre montures, Armonie de la Vallée  (qui ressemble assez à son père Mylord Carthago), Vodka Croze,  Amalgame d'Argences et Vanille, elle a reçu le titre de meilleure cavalière du concours à Amiens-Boves et elle s'est classée 2e et 4e dans le Grand Prix... Par ailleurs, il faudra plus tard compter avec trois 6 ans: New Yorke, Diabolo et Divan de Turan.

Alice qui adore son métier et chacun de ses chevaux, avoue se remettre en question tout le temps et apprendre en permanence. Elle a la chance d'être bien entourée, le plaisir de travailler au quotidien avec son père Franck plus, de temps en temps, avec Pierre Mathieu. Leur action est complétée par les stages fédéraux auxquels elle participe à Lamotte-Beuvron à l'invitation d'Olivier Bost, sans compter les rendez-vous réguliers avec sa coach mentale Bénédicte Kolnik-Hurel, "des séances indispensables."